Revivez la réunion de lancement de l’Institut des Migrations, 16 mai 2018, MSH Paris-Nord

Ouverture

Ouverte par François-Joseph Ruggiu, directeur de l’INSHS du CNRS, et Jean-Marc Bonnisseau, président du Campus Condorcet, la réunion de lancement de l’Institut a rassemblé près de 240 personnes pour assister à cet événement attendu à la fois par la communauté des chercheurs et celle des acteurs du département de la Seine-Saint-Denis.



  1. François-Joseph Ruggiu, Directeur de l’INSHS du CNRS
  2. Jean-Marc Bonnisseau, Jean-Marc Bonnisseau, président du Campus Condorcet

François Héran, directeur de l’Institut des Migrations : « Une triple dynamique : recherche, formation, société »

Après un rapide exposé des missions et orientations de l’Institut, François Héran, directeur de l’Institut a présenté la communauté des 280 fellows, sélectionnés le 7 mai, à la suite de la campagne qui a eu lieu de la fin février à la fin avril. L’occasion de souligner la diversité des profils disciplinaires, des objets de recherche et des origines institutionnelles, et leur répartition au sein des départements.

Table-ronde : « Fédérer, structurer et développer la recherche sur les migrations »

Ce portrait général de la communauté des fellows s’est ensuite affiné lors de la première table ronde qui a réuni l’ensemble des responsables des cinq départements de recherche de l’Institut : Michel Agier (POLICY/Politique), Maria Melchior (HEALTH/Santé), Hillel Rapoport (DYNAMICS/Dynamiques), Patrick Simon (INTEGER/Intégration-discrimination) et Claire Zalc (GLOBAL/Global).

Chacun d’eux a tiré un premier bilan des pistes de recherche qui se dessinent à l’aune de la sélection des projets et champs de recherche des fellows (cf. leurs interventions et les supports des présentations ci-dessous).

Tous partagent l’enthousiasme de fédérer autour de nouvelles dynamiques et pointent la gageure que représentent à la fois la structuration des axes et des activités de recherche de chaque département, la mise en place de la transversalité entre les départements, et le soutien des recherches doctorales et postdoctorales.


  1. Agier_MichelCORR
  2. Melchior_MariaCORR
  3. Rapoport_HillelCORR
  4. Simon_PatrickCORR
  5. Zalc_ClaireCORR

Suite de la table ronde : «… et former »

Natalia Muchnik et Jean Matringe, responsables du département FORMATION, ont ainsi présenté les objectifs et l’originalité du Master qui ouvrira à la rentrée 2019. Cette formation tirera sa singularité de l’articulation de la question des migrations à une approche disciplinaire à travers plusieurs parcours (sociologie, géographie, histoire, droit des migrations…).

La vocation de ce Master est de former autant des chercheurs que des professionnels. En ce sens, les liens avec le territoire et les acteurs constitueront un socle important au projet pédagogique de la formation que ce soit par les stages, les mémoires et l’intervention de professionnels.


  1. Muchnick_NataliaCORR
  2. Matringe_JeanCORR

Table-ronde  : «  Resserrer le lien science-société autour des migrations  : les dynamiques des acteurs locaux en Seine Saint-Denis  »

L’enjeu de l’articulation science/société a pris corps avec la seconde table ronde, qui rassemblait cinq acteurs du département de la Seine-Saint-Denis :

  • Mustapha Boudjemai, directeur de l’association Profession banlieue
  • Sarah Clément, responsable du développement de l’association Génériques
  • Anthony Daguet, 1er adjoint à la Mairie d’Aubervilliers
  • Catherine Lewertowski, responsable de circonscription de la protection maternelle et infantile (PMI) au sein du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
  • Eunice Mangado-Lunetta, directrice des programmes de l’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville (AFEV).

A partir de la présentation de leurs métiers et de leur expérience du terrain en lien avec la question des migrations, chacun a décrit des besoins et des envies que de prochaines collaborations avec l’Institut des Migrations pourront permettre de mettre en œuvre.


  1. Boudjemai_Moustapha
  2. Clément_Sarah
  3. Daguet_Anthony
  4. Lewertovski_Catherine-
  5. Mangado_Eunice-

Recherche action, proposition de stages et d’interventions pédagogiques, projet d’archivage avec les fellows sont autant de pistes de travail lancées en direction de l’Institut des Migrations.

Comme l’a conclu Jean-Barthélemi Debost, chargé de la médiation scientifique et des partenariats locaux, le rendez-vous est pris.

Ecoutez les interventions de François Héran et de la première table ronde avec les supports de présentation en les téléchargeant : ICM_Présentations_Complet