JOURNEE D’ETUDES « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française » — Vendredi 29 juin 2018, EHESS, Paris

  • Date : vendredi 29 juin, 8h30-18h30
  • Lieu : salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006
  • Organisateurs : Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) et Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS)

Partant du constat que l’étude des processus de racialisation dans les sciences sociales françaises s’intéressent peu à la blanchité, cette journée d’étude vise à encourager la question de la « condition blanche » dans le contexte français. Elle prendra pour point de départ l’idée développée par les Whiteness Studies que la blanchité, le fait de se penser blanc, est un statut social qui se manifeste par trois modalités principales. : l’incapacité à se considérer comme racialisable, l’assignation raciale des membres d’autres groupes et la présomption en un point de vue neutre et non racialisé sur le monde.

Cette journée s’inscrit dans le cadre des activités du programme Global Race dirigé par Patrick Simon et financé par l’ANR (https://global-race.site.ined.fr/fr/evenements/autres-manifestations/)

View Fullscreen