Interventions de Michel Agier et de François Héran dans le cadre de la programmation « EXIL – Être ici aujourd’hui » — Les 26 et 29 sept. 2018, Mucem, Marseille

A l’occasion de la programmation « EXIL – Être ici aujourd’hui » autour de  l’exposition d’Ai Weiwei, « Fan Tan » (du 20 juin au 12 novembre 2018, au Mucem de Marseille), Michel Agier, directeur du département Policy/Politique de l’Institut des Migrations, et François Héran, professeur au Collège de France et directeur de l’Institut des Migrations, donneront respectivement une conférence et un entretien.

Mercredi 26 septembre

Soirée d’ouverture 

18h30, auditorium, entrée libre
Conférence

« Flux et reflux d’humanité. L’hospitalité et la cosmopolitique, aujourd’hui et demain » par Michel Agier (anthropologue)

Agir au nom de l’hospitalité mobilise depuis quelques années toute une part des sociétés européennes à la place voire contre l’hostilité ou la crainte affichées par les Etats qui provoquent des drames sans fin autour de la migration. Mais aujourd’hui comme autrefois, l’hospitalité reste une faveur, limitée dans le temps et l’espace. On s’interrogera sur la possibilité et la portée d’une politique de l’hospitalité aujourd’hui, et du passage d’un « devoir d’hospitalité » apparemment consensuel à un droit à l’hospitalité, qui réintroduit les migrants eux-mêmes dans la réflexion, et en fait une question plus directement politique. À quelle échelle l’hospitalité – locale, nationale, mondiale – peut-elle acquérir la force d’un droit et devenir l’élément d’une nécessaire transformation de la citoyenneté ?


Michel Agier est anthropologue, chercheur à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Il étudie les relations entre la mondialisation, les migrations et la formation des villes. Il coordonne le programme « Babels – La ville comme frontière » soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (2016-2019). Il a notamment publié Gérer les indésirables (Flammarion, 2008) et La Condition cosmopolite (La Découverte, 2013). Il publie prochainement L’étranger qui vient. Repenser l’hospitalité (Seuil, sortie octobre 2018).

Samedi 29 septembre

17h30, auditorium, entrée libre

Grand entretien avec François Héran, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés » au Collège de France

En dialogue avec Joseph Confavreux (journaliste)

Le Mucem invite François Héran qui, au cours de ce grand entretien, revient sur son parcours, ses recherches et son action autour des questions migratoires.

Sociologue, anthropologue et démographe, il a dirigé pendant cinq ans (1993-1998) la division des enquêtes et études démographiques de l’Insee, puis pendant dix ans (1999-2009) l’Ined (Institut national d’études démographiques). En juin 2017, il a été élu professeur au Collège de France sur la chaire « Migrations et sociétés ». Il est l’auteur d’un essai très remarqué : Avec l’immigration. Mesurer, débattre, agir (La Découverte, 2017).