Sophie Bava (dir.), Dieu, les migrants et l’Afrique, 2018

Présentation

Cet ouvrage a pour ambition d’explorer le rôle joué par le religieux dans le renouvellement de la question migratoire, mais également, d’apprécier la place de la migration dans les recompositions religieuses contemporaines entre le Sénégal, le Burkina Faso, l’Egypte, la Tunisie, le Maroc et l’Argentine. Entre l’Afrique au-delà du Sahara et l’Afrique méditerranéenne, des chercheurs, tous spécialistes des mobilités, interrogent l’émergence d’une scène religieuse musulmane et chrétienne dynamisée par les migrations.

Il s’agit du premier ouvrage de la collection Les mobilités africaines, du Laboratoire Mixte International MOVIDA, aux éditions l’Harmattan Sénégal.

Plus d’info sur le blog : https://movida.hypotheses.org/2954

Sommaire

Présentation
Collectif

Préface
Bouchra Sidi Hida

Introduction
Sophie Bava

Mobilisations d’Églises et recompositions territoriales : les migrants africains chrétiens du quartier de Maadi au Caire
Julie Picard

Mise à l’épreuve de la transmission au sein d’un espace transitionnel interculturel : retour sur une expérience d’enseignement au Maroc
Julien Denans

Psychanalyse : un incessant va-et-vient entre clinique et théorie où le mouvement ne saurait s’arrêter
Olivier Lenoir

Migrer et réveiller les Églises : diversification des cultes chrétiens en Tunisie
Katia Boissevain

Buenos Aires : nouvelle borne sur la route des mourides
Régis Minvielle

Histoire, littérature et géomatique : présentation d’une méthode de collectes de données
Noémie Boeglin

L’art de voyager comme outil pour établir une sémiologie psycho-traumatique des anciens combattants marocains de l’Armée d’Afrique française
Aziza Doudou

Les migrants africains, acteurs d’une revitalisation religieuse sur les routes de la migration au Caire
Sophie Bava

Étudiants arabophones de retour à Ouagadougou cherchent désespérément reconnaissance
Sylvie Bredeloup

Conférence : Indiens et Indigènes, variations autour de la question du récit de vie et de sa méthode
Jean-François Gomez

Nouvelles hétérotopies et démarche du chercheur
Mélina Panagos

Conditions migratoires et production de ressources symboliques : le cas des dahira-s sénégalaises au Maroc
Nazarena Lanza et Abdourahmane Seck

Al Azhar, scène renouvelée de l’imaginaire religieux sur les routes de la migration africaine au Caire
Sophie Bava

conclusion
Charlotte Gibelin

Postface
Marie-Joseph Bertini

À la recherche du lien ténu : la mobilisation du religieux dans les réseaux commerçants et migratoires entre Yiwu et Le Caire
Anne Bouhali et Olivier Pliez

Les migrants subsahariens au Maroc et sur la route de l’Europe : de l’altérité au cosmopolitisme ?


Mehdi Alioua

Directrice de publication

Sophie Bava,  est socio-anthropologue, chercheur à l’IRD-LPED et actuellement en accueil au LEPOSHS à l’Université Internationale de Rabat. Elle est fellow de l’Institut Convergences Migrations, rattachée aux département POLICY et GLOBAL.