Marwan Mohammed et Julien Talpin, Communautarisme ?, 2018

Présentation

Le terme « communautarisme » renvoie à des mobilisations de groupes minoritaires – jugées illégitimes – qui viseraient à l’obtention de droits spécifiques. Son utilisation croissante, et de façon péjorative, dans l’espace public est en cela révélatrice des rapports de pouvoir dans le contexte républicain hexagonal. Mais si les accusations d’entre-soi et de revendications séparatistes font florès, les présupposés qui les soutiennent relèvent pourtant très largement du fantasme.
À partir d’enquêtes sociologiques de terrain, ce livre déconstruit ces a priori en montrant que les liens communautaires, l’entre-soi et l’homogamie sont des réalités largement partagées dans la société française bien au-delà des groupes minoritaires. N’est pas « communautariste » qui croit.

Sommaire

  • Introduction Déconstruire le communautarisme, Marwan Mohammed, Julien Talpin
  • Communautarisme : une formule diabolique, Stéphane Dufoix
  • Le paradoxe français du lien communautaire, Linda Haapajärvi
  • Le tigre de papier communautaire, Patrick Simon
  • Entre-soi élitaire et communautarisme de classe (Paris, Delhi, São Paulo), Bruno Cousin et Jules Naudet
  • Discriminer pour « mieux » gouverner la ville Accusation de communautarisme et répression politique à l’échelle locale, Marwan Mohammed
  • L’égalité, au cœur des luttes contre l’islamophobie, Houda Asal & Julien Talpin

Les auteurs

Cet ouvrage est dirigé par Marwan Mohammed, sociologue au CNRS (Centre Maurice Halb-wachs, ENS, EHESS, Paris), et Julien Talpin, chercheur en science politique au CNRS (CE-RAPS/université de Lille).
Ont contribué à cet ouvrage Houda Asal, Bruno Cousin, Stéphane Dufoix, Linda Haapajärvi, Marwan Mohammed, Jules Naudet, Patrick Simon et Julien Talpin.