« Réfugiés syriens au Liban : lorsque les vœux pieux de l’UE se heurtent aux réalités du terrain », par Lama Kabbanji et Jad Kabbanji dans L’Humanité, 18 déc. 2018

Légende : Banderole des phalanges libanaises avant les élections parlementaires, place Sessine à Achrafiyeh, en mai 2018. Photo prise par les auteurs

Dans cet article, Jad Kabbanji, chercheur indépendant, historien, spécialiste du monde arabe et Lama Kabbanji, chercheuse à l’Institut de recherche pour le développement (IRD-CEPED), démographe, spécialiste des migrations, font état de la situation des réfugiés syriens au Liban. Comptant 950 000 réfugiés syriens enregistrés, le Liban est le pays à en avoir accueilli le plus grand nombre en proportion de sa population. Nombre d’entre eux vivent dans une grande précarité alors que l’aide humanitaire fournie par la communauté internationale est insuffisante. En 2016, la signature d’un accord entre le Liban et l’UE, inquiète de l’afflux grandissant de migrants vers ses frontières en 2015, vise à encourager certains pays limitrophes à adopter une une politique de développement vis-à-vis des réfugiés, en contrepartie d’une aide financière européenne.

Lire l’article : https://www.humanite.fr/refugies-syriens-au-liban-lorsque-les-voeux-pieux-de-lue-se-heurtent-aux-realites-du-terrain-665286