JOURNEE D’ETUDE “Santé périnatale et discriminations” — Mardi 26 mars 2019, Paris

Informations pratiques

  • Journée d’étude organisée par Priscille Sauvegrain, Mounia El Kotni, Aurélie Racioppi dans le cadre du séminaire du GERMES : Groupe d’étude et de recherche Migrations et santé organisé au sein de l’URMIS
  • Mardi 26 mars 2019, 9h-17h30
  • Université Denis Diderot, 8 rue Albert Einstein, 75013 Paris. Bâtiment Olympe de Gouge, 8e étage, salle 870
  • Inscription gratuite mais obligatoire au lien suivant

Programme

Le programme est à télécharger ici

26 MARS 2019 : 9h – 17h30 // REGARDS SOCIO-ANTHROPOLOGIQUES SUR LA SANTÉ PÉRINATALE: COMMENT ÉTUDIER LES DISCRIMINATIONS ? QUELS RETOURS AUX TERRAINS PAR LES CHERCHEUR.E.S ?

9h15 : Mot d’accueil des organisatrices

9h30-11h : Table ronde 1 – Grossesse et soins différenciés en Ile-de-France

« Une frontière de médecine négociée : Des pratiques de santé pendant la périnatalité chez des femmes d’origine chinoise à Paris », Simeng Wang (Sociologue, Cermes3, CNRS)

« Soins différenciés aux patientes perçues comme Africaines en périnatalité : une approche en méthodes mixtes », Priscille Sauvegrain (Sociologue, chercheure associée, EPOPé, Inserm, et sage-femme)

« L’organisation institutionnelle protectrice ou productrice de discriminations ? Le cas du suivi du diabète de grossesse », Aurélie Racioppi (Doctorante en sociologie, Urmis)

Modératrice : Patricia Vasseur (Anthropologue et sage-femme, Conseil départemental de Seine-Saint-Denis)

11h15-12h45 : Table ronde 2 – Discriminations institutionnelles dans l’accès aux soins

« Une lecture pragmatiste des obstacles au suivi médical de grossesse », Raquel Rico Berrocal (Doctorante en sociologie, Cems, EHESS)

« Femmes enceintes migrantes à Lampedusa : accès à l’IVG, accouchements (hyper)médicalisés », Chiara Quagliarello (Sociologue, post-doctorante, Cems)

« Discriminer en toute légalité. L’accès au suivi de grossesse de femmes primo-arrivantes en Ile-de-France », Louise Virole-Mezouar (Sociologue, ATER à l’Ecole de Santé Publique – APEMAC)

Modératice : Mireille Eberhard (Sociologue, Université Paris 7).

*** 12h45 – 14h30 : Déjeuner prévu sur place ***

14h30-16h : Table ronde 3 – Médicalisation de la santé reproductive : regards internationaux

« De la médecine paternaliste à la sante néolibérale : épidémie de la césarienne en Turquie »,  Sezin Topçu (Sociologue, historienne des sciences, Cems, CNRS)

« Mettre la main sur le corps des femmes : hyperbiomédicalisation et accouchement à Phnom Penh, Cambodge », Clémence Schantz (Sociodémographe, post-doctorante, INED et Sage-femme)

« La naissance humanisée et la stratification de l’accès aux soins au Mexique », Mounia El Kotni (Anthropologue, postdoctorante, Université de l’Etat de New York et CEMS)

Modératrice : Elsa Boulet (Doctorante en sociologie, Centre Max Weber, Iris)

16h15-17h15 : Table ronde 4 – Restitution au terrain : questionnements éthiques et moraux

« Restituer des résultats : attentes, enjeux et décalages », Hélène Bretin (Sociologue, Université Paris 13) et Karima Guenfoud (Sociologue, Université Paris 13)

« Penser une éthique de la restitution face aux discriminations en santé reproductive », Laurence Kotobi (Anthropologue, Université de Bordeaux)

Modératrice : Priscille Sauvegrain (Sociologue, Chercheure associée, EPOPé, Inserm, et sage-femme)

17h15-17h30 Mot de conclusion des organisatrices