Emmanuel Ma Mung, Marie-Antoinette Hily, Yann Scioldo-Zürcher (dir.), Étudier les migrations internationales, PUFR, 2019

Les migrations internationales sont une clef de compréhension essentielle du fonctionnement du monde actuel. Elles constituent un enjeu fondamental dans chacune des sociétés qu’elles concernent, qu’il s’agisse des régions d’origine, des pays d’installation ou des zones de transit. Le « paradigme migratoire » offre un puissant outil d’analyse des transformations sociales et spatiales à l’oeuvre dans le monde. Aurait-on pu par exemple imaginer, il y a trente ou quarante ans, que la question migratoire marquerait à ce point les élections nord-américaines, britanniques, allemandes, hongroises, autrichiennes, néerlandaises, italiennes… et bien entendu françaises ?

Les auteurs – géographes, sociologues, historiens, anthropologues, juristes, démographes – font le point sur la façon dont ont été conçues, élaborées et traitées les problématiques relatives aux migrations depuis une trentaine d’années. Chaque chapitre montre comment un domaine de recherche a émergé, tiraillé entre demande publique (possédant ses propres objectifs généralement de court terme) et autonomie de la recherche attachée à la construction des savoirs. Il en résulte un ouvrage qu’on peut utiliser comme un manuel, utile à tous ceux qui veulent comprendre la complexité des migrations internationales.

Avec les contributions de :

Karen Akoka, Cédric Audebert, Marine Bertrand, Marie Chabrol, Pascaline Chappart, Olivier Clochard, Victoire Cottereau, Fathallah Daghmi, Kamel Doraï, Hadrien Dubucs, Antoine Dumont, Françoise Dureau, Lucine Endelstein, Eleonora Guadagno, Marie-Antoinette Hily, Anne-Cécile Hoyez, Christophe Imbert, Thomas Lacroix, Véronique Lassailly-Jacob, David Lessault, Pierre-Yves, Emmanuel Ma Mung, Adelina Miranda, Naïk Miret, Véronique Petit, Isabelle Rigoni, Nelly Robin, Yann Scioldo-Zürcher, Hélène Simon-Lorière, Alain Tarrius, Marie-Françoise Valette