EXPOSITION : Angéline Escafré-Dublet est la co-commissaire scientifique de “Paris-Londres. Music Migrations 1962-1989”, Musée national de l’Histoire de l’immigration, Paris — 12/03/2019-05/01/2020

Electric Ballroom, Londres, 1983 © Pierre Terrasson

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. Paris-Londres. Music Migrations propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies décisives de l’histoire musicale de Paris et de Londres.

À la fin du XXe siècle, la musique révèle à Paris et à Londres, comme nulle part ailleurs, la façon dont les mouvements migratoires ont façonné l’identité de ces deux anciennes capitales d’empires coloniaux. De l’indépendance de la Jamaïque et de l’Algérie en 1962, à la fin des années 1980, l’exposition explore trois décennies durant lesquelles Paris et Londres sont devenues des capitales multiculturelles. Avec la musique, des générations de l’immigration postcoloniale ont exprimé leurs espoirs et leurs aspirations.