Christelle Avril et Marie Cartier, “Care, genre et migration”, Genèses, 2019

  • Revue Genèses
  •  2019
  • Français
  • page de référence ici

Présentation

Cet article montre que, novatrice du point de vue d’une sociologie des sentiments, la thèse d’Arlie Hochschild selon laquelle les pays développés organiseraient la fuite du care des pays en développement à travers la migration des femmes contribue à diffuser une vision erronée de la condition domestique dans la mondialisation. Il tire le bilan de critiques féministes peu visibles en France émanant des spécialistes des migrations et des domestic workers, et s’appuie sur les enquêtes empiriques des auteures pour esquisser de nouvelles pistes de recherche pour une sociologie contextualisée des travailleuses domestiques dans la mondialisation.

Accès à l’article ici

Autrices

  • Christelle Avril (CMH – EHESS, IC Migrations)
  • Marie Cartier (CNES – Université de Nantes)