Marie-Laure Basilien-Gainche participait à l’émission “28 minutes” sur le retour des frontières en Europe, le 21 mai 2019

Mardi 21 mai, Emmanuel Macron a accordé un long entretien à neuf journalistes de la presse régionale. Parmi ses propositions, on trouve la mise en place d’une “convention refondatrice” et d’un nouveau pacte entre États européens. Il a également affirmé vouloir reconstituer l’espace Schengen dans sa globalité. Il se dit prêt à modifier les traités existants et parle de l’organisation éventuelle d’un espace plus réduit. Le président de la République française met un point d’honneur à la protection des frontières communes européennes face à l’immigration. Ces propositions vont dans le sens d’un retour aux frontières fermées.

L’émission 28 minutes (Arte) a invité un panel de spécialistes pour débattre de la question “L’avenir de l’Europe passe-t-il par le retour des frontières ?”:

  • Dominique Reynié, directeur de la Fondation pour l’innovation politique, pour qui la montée des partis populistes en Europe est due à la désinvolture des dirigeants politiques à l’égard des questions migratoires. Il défend l’urgence d’affirmer et de défendre nos frontières.
  • Enrico Letta, président de l’Institut Jacques Delors, ancien Président du Conseil italien, qui veut renforcer les frontières extérieures de l’Europe afin de favoriser la libre circulation en son sein et mettre en place une vraie politique migratoire européenne
  • Marie-Laure Basilien-Gainche, professeur de droit public et européen à l’Université de Lyon 3, fellow de l’IC Migrations, qui considère que l’avenir de l’Europe se trouve dans le non-retour des frontières, et qui déplore l’impossibilité de créer un vrai projet européen des innovations et une ambition commune dans le climat de peur actuel.

Disponible du 21/05/2019 au 20/07/2019 à l’adresse suivante : https://www.arte.tv/fr/videos/081632-190-A/28-minutes/