PUB : Agnieszka Fihel et Marek Okólski, “Diminution de la population dans les pays anciennement communistes de l’Union européenne”, Population et Sociétés, n° 567, juin 2019 [en ligne]

Présentation

La chute du mur de Berlin il y a 30 ans (en 1989) a été suivie d’importants changements démographiques dans les pays anciennement communistes d’Europe. Agnieszka Fihel et Marek Okólski l’illustrent en comparant les évolutions de la population des onze pays de l’Est ayant rejoint l’Union européenne avec celles observées dans les dix-sept autres pays de l’Union.

Résumé

L’Union européenne compte onze pays anciennement communistes (Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie). La population de cet ensemble de pays a baissé de 7 % depuis 1989, alors que celle du reste de l’UE a augmenté de 13 %. Ils étaient démographiquement plus jeunes que le reste de l’Union avant la chute du Mur en 1989, mais leurs populations sont maintenant devenues plus âgées. Ces évolutions tiennent à un faible niveau de fécondité et à une émigration importante des jeunes.

Lire le numéro

Presse