PUBLI : Hachimi Alaoui, Myriam, Élise Lemercier, et Élise Palomares, “Les ‘décasages’, une vindicte populaire tolérée”, Plein droit, vol. 120, no. 1, 2019, p. 20-23.

Résumé

Les conflits entre les habitants des îles des Comores s’inscrivent dans une longue histoire marquée par la colonisation, la partition politique des années 1970 et la départementalisation de Mayotte en 2011. En 2016, le rejet de l’immigration venant des autres îles a pris la forme de grandes opérations de « décasages » planifiées et publiquement assumées. Visant des personnes installées de longue date à Mayotte et parfois en situation régulière, elles ont entraîné, au-delà de la perte du logement, la destruction des solidarités familiales, la déscolarisation des enfants et la déstabilisation de la situation administrative.

Lire en ligne