CONF : Séminaire La Chine contemporaine vue depuis son extérieur : « présences chinoises » hors pays — 2019-2020, EHESS, Paris

  • Période : 2019-11-11/2020-02-25
  • Jour et horaires : 2e et 4e mardis du mois de 15 h à 17 h
  • Lieu : EHESS, 105 bd Raspail 75006 Paris (salles variables, voir dans le programme)
  • Page de référence : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/1476/

Organisatrice : Simeng Wan, simeng.wang@cnrs.fr

Ce séminaire peut être validé pour le diplôme ENS et EHESS. Il est ouvert aux étudiants de toutes disciplines et institutions. Des textes accompagneront chaque séance. Les étudiants pourront réaliser des notes critiques de textes abordés dans le séminaire.

Pour l’année 2019-2020, le séminaire La Chine contemporaine : l’apport des sciences sociales consacrera ses séances autour d’une thématique spécifique : saisir les évolutions de la société chinoise contemporaine depuis l’extérieur de ses frontières. Nous nous intéresserons aux diverses formes des « présences chinoises » hors pays : émigration-immigration chinoise, investissements à l’étranger, politique étrangère, etc.

Ce séminaire puisera dans les thématiques et méthodes diverses des sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie, science politique, ethnologie). Il portera des éclairages thématiques – théoriques ainsi que méthodologiques – sur des phénomènes contemporains d’émigration-immigration chinoise en mobilisant les recherches les plus récentes. Chaque séance recourra à une intervention de chercheurs ou citoyens engagés, suivie d’une discussion.

Programme

26 novembre (salle 4) : Zhao Huang (doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication rattaché au laboratoire DICEN-IDF de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée) : « Les activités communicationnelles hybrides de l’Institut Confucius au service de la diplomatie publique chinoise en Afrique ».

3 décembre (salle 5) : Quôc-Dung Dang (doctorant en études anglophones, Université Sorbonne Nouvelle) : « Représentation symbolique et aménagement urbain des quartiers dits ‘ethniques’. Étude comparative du Chinatown londonien et du quartier asiatique de Paris. »

10 décembre : Débat autour du numéro spécial « Savoir et pouvoir dans la Chine du 21e siècle : la production des sciences sociales », Perspectives chinoises, 2018/4.

Séance co-organisée avec le séminaire Master 1 « La Chine en transition », elle aura lieu 17h-19h (changement d’horaire) à l’Université de Paris, dans l’Amphithéâtre 2A, Halle aux Farines, Esplanade Place Vidal Naquet, 75013 Paris (https://universite.univ-paris-diderot.fr/structures/halle-aux-farines)

Avec la coordinatrice du dossier Chloé Froissart (maître de conférences en sciences politiques au département d’études chinoises de l’Université de Rennes 2) et des contributeurs au dossier, entre autres, Aurélien Boucher (Lecteur, Département de sciences humaines et sociales, Chinese University of Hong Kong – Shenzhen), Coraline Goron (Assistant Professor of Environmental Policy, Duke Kunshan University), Gilles Guiheux (professeur, sociologue de la Chine, Université de Paris, membre senior de l’IUF) et Simeng Wang (chargée de recherche, CNRS).

17 décembre (salle 5) : Wing Chung Ho (Associate Professor, Department of Social and Behavioural Sciences, City University of Hong Kong): “Hong Kong-China Relations over Three Decades of Change: From Apprehension to Integration to Clashes.”

28 janvier (salle 4) : Thierry Pairault (sinologue et socio-économiste, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du CECMC-EHESS, co-animateur d’un séminaire sur les présences chinoises en Afrique, ainsi que d’un séminaire sur les nouvelles territorialités entre l’Asie et l’Afrique) : « À propos de présences chinoises en Afrique. »

11 février (salle 4) : Boris Pétric (directeur de recherche au CNRS, anthropologue, directeur du Centre Norbert-Elias) : « Ethnographie du Wine Global Hub à Hong Kong. »

25 février (salle 6) : sous forme d’« atelier d’échanges » consacré à des travaux sur des migrations asiatiques en France, cette séance durera 3 h (15h-18h).

Chloé Luu (étudiante en Master 2 Sciences sociales, ENS de Lyon) : « Entre stéréotypisation et invisibilisation, le rôle de la représentation au cinéma dans la construction des identités des descendant·e·s d’immigré·e·s asiatiques en France. »
Kai Yan Ly (étudiante en master Études chinoises, INALCO) : « Transmissions de la mémoire de la période Khmer rouge au sein de la diaspora sino-cambodgienne à Paris. »
Meng Kou (étudiante en Master PDI, École Normale Supérieure – PSL) : « Comprendre la parenté dans les familles d’immigrés chinois en France au prisme de la pratique éducative. »
Tiantian Xie (doctorante en Sociologie, Université Paris Descartes, CERLIS) : « Le rôle des outils de communication dans la construction des liens d’amitié : l’expérience des étudiants chinois en Ile-de-France. »

Discutant : Yu-sion Live (maître de conférences en sociologie, Université de La Réunion)