“Une réforme du droit du sol ne résoudrait en rien les dynamiques des flux migratoires”, Jean-Luc Richard, Les Vraies voix, Sud Radio, 7 oct. 2019

Jean-Luc Richard, démographe, maître de conférences à l’Université Rennes 1 et fellow de l’Institut Convergences Migrations, était l’invité de l’émission Les Vraies voix, Sud Radio, sur la question de la réforme du droit du sol. Il défend l’idée que cette réforme ne changerait rien à la décision des gens de quitter leur pays pour venir en Europe. Il rappelle également que le droit du sol est accordé de façon automatique, à leurs 18 ans, aux enfants qui vivent en France et qui y sont scolarisés au moins depuis 5 ans. Ils deviennent citoyens français parce qu’ils font partie de la communauté des citoyens. Pour des raisons philosophiques, on peut être opposé à la réforme du droit du sol, mais utiliser cet argument pour faire croire que cela va résoudre les camps de migrants est faux.

Les Vraies Voix