CONF : Journée d’étude Liepp/Giem “La santé des personnes migrantes entre politiques migratoires et politiques de santé” — Mercredi 5 février 2020, Paris, LIEPP

L’axe Discriminations et inégalités sociales du LIEPP en partenariat avec le Groupe d’Experts Internationaux sur les Migrations (GIEM) ont le plaisir de vous inviter à la journée d’étude : 

La santé des personnes migrantes entre politiques migratoires et politiques de santé

Mercredi 5 février 2020
09h45 – 17h30

Salle du LIEPP
254 boulevard Saint Germain – 75007 Paris

Inscription

Programme

9h45 : Accueil des participant.e.s

10h00 – 10h30 : Introduction de la journée par Virginie Guiraudon (Sciences Po, CEE et CNRS)

Session 1 (10h30 – 13h00) : Soins et statut: l’accès à la santé des personnes sans papiers ou demandeuses d’asile

“Accès aux droits et à la santé sexuelle de femmes migrantes mises à l’abri en hôtel (enquête DSAFHIR)” par Mireille Eberhard (URMIS, Université de Paris) et Maud Gelly (CRESPPA-CSU, AP-HP)

“Entre politiques migratoires et politiques de santé : des migrants chinois en situation irrégulière face à la « clause de maladie »” par Simeng Wang (CERMES3, CNRS-EHESS-INSERM-Université de Paris)

“Policy feedback, équilibre ponctué et groupes d’intérêt français : la santé des sans-papiers en jeu” par Marie Moncada (Université de Montpellier)

13h00 – 14h00 : Déjeuner

Session 2 (14h00 – 17h30) : Besoins et pratiques spécifiques des personnes en migration

“Précarité et exposition à la violence et aux risques sexuels : les leçons de l’enquête PARCOURS auprès d’Africans subsahariens en Île de France” par Annabel Desgrées du Lou (CEPED, IRD, Université de Paris, institut Convergence Migrations)

“Géoclinique à la frontière” par Elise Pestre (CRPMS, Université de Paris)

“Santé mentale des personnes immigrées et réfugiées: des données épidémiologiques” par Maria Melchior (ERES, INSERM, Sorbonne Université)

“Le recours à l’Aide médicale de l’Etat des personnes en situation irrégulière en France : premiers enseignements de l’enquête Premiers pas” par Florence Jusot (Université Paris Dauphine, IRDES), Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) et Paul Dourgnon (IRDES)

“Pistes pour une archéologie du Sida africain à Paris. Autour de l’Hôpital Claude Bernard” par Guillaume Lachenal (Sciences Po, Médialab)