Le projet sur Covid & Migrations chinoise et asiatique en France coordonné par Simeng Wang a été retenu par l’ANR

Le projet “Migrations chinoises de France face au Covid-19 : Émergence de nouvelles formes de solidarité en temps de crise (MigraChiCovid)”, coordonné par Simeng Wang, chargée de recherche au Cermes 3 (CNRS) et fellow à l’Institut Convergences Migrations, a été retenu par l’ANR. Il démarre en avril 2020 pour une durée de 18 mois (octobre 2021).

Ce projet vise à analyser les représentations, perceptions, attitudes et comportements relatifs au Covid-19 au prisme des migrations chinoises en France. Les uns – experts médicaux, journalistes, dirigeants associatifs, chercheurs – sont, dès janvier 2020, activement impliqués dans l’organisation du soin, les partage et circulation d’information, la vulgarisation des savoirs experts et l’aide humanitaire en matériels sanitaires ; alors que les autres, font l’expérience de discriminations et racisme anti-asiatique liés au Covid-19, apparu dans leur pays d’origine, notamment au début de l’épidémie. Coexistent ainsi deux réalités sociales, décalées : d’un côté, les dynamiques de solidarité nationales et transnationales luttant contre le Covid-19 auxquelles participent des Chinois de France ; et de l’autre, les actes discriminatoires à leur destination et par la suite, les luttes contre ces discriminations, contre le racisme, l’exclusion et la stigmatisation.

Page de référence