Gilles Balizet, « Migrations de retour au Sénégal au prisme de l’entrepreneuriat culturel »

Gilles Balizet est doctorant à l’Université Aix-Marseille, Laboratoire Population Environnement Développement (UMR 151 AMU-IRD).

Il bénéficie d’une allocation doctorale de l’Institut Convergences Migrations pour une durée de 3 ans depuis la rentrée 2019.

Directeur.trice de thèse : Sylvie Bredeloup, directrice de recherche à l’IRD (UMR LPED/AMU), fellow de l’Institut Convergences Migrations
Co-directeur.trice de thèse : Sarah Andrieu, maîtresse de conférences au département des Arts de l’Université Côte d’Azur, membre associée à l’Institut des mondes Africains (IMAF UMR 8171 et 243)

Sujet de thèse : « Migrations de retour au Sénégal au prisme de l’entrepreneuriat culturel »

Cette recherche a pour objectif de mieux cerner, à partir du Sénégal, le phénomène des « repats », ces cadres supérieurs qui, après plusieurs années de mobilité, décident de revenir s’installer dans leur pays d’origine. Elle permettra de retracer les parcours migratoires, professionnels et familiaux de ces “riches” migrants ainsi que les modalités de leur réinstallation. Elle questionnera le caractère « définitif » de ces retours à la faveur de leurs inscriptions dans des circulations transnationales ; le passage à Dakar pouvant aussi être envisagé comme un tremplin pour repartir, ailleurs en Afrique. Le prisme de l’entreprenariat culturel aidera à saisir les pratiques de ces « repats » et les registres.

Gilles Balizet est rattaché aux départements INTEGER et POLICY.

Projet de thèse