PUBLI : Christian Coulon, Sud-Ouest et monde musulman : histoires de rencontres, Éditions Cairn, 2020, 149p.

Présentation

Sait-on qu’avant la célèbre bataille de Poitiers Eudes, duc d’Aquitaine, s’allia à un gouverneur musulman et lui donna sa fille en mariage ? Sait-on qu’au temps des croisades le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles , créa un État occitan au Moyen-Orient ? Sait-on que lors de sa détention au château de Pau, l’émir Abd el-Kadere entama un dialogue inter-religieux avec un prélat bordelais, Mgr Dupuch, ancien évêque d’Alger, et qu’à peu près à la même époque un curé charentais, l’abbé Michon, suite à un voyage en Orient, soutient que l’islam et le christianisme sont au fond  une même « religion abrahamique » ? Sait-on que notre tourtière gasconne, pourtant spécialité par excellence du terroir, a sans doute des origines orientales ?

Ces quelques exemples montrent que le Sud-Ouest et le monde musulman ont connu des situations d’échanges qu’en cette période de raidissements identitaires on a tendance à oublier.Ce livre propose de retrouver cette mémoire partagée. Il raconte une quinzaine d’histoires de rencontres surprenantes entre des cultures et des populations que trop souvent on enferme dans une opposition radicale.

Page de référence

Sommaire

INTRODUCTION : CONVIVENCIA

Ie PARTIE : VOISINAGES

  • Quand le duc d’Aquitaine s’allie à un gouverneur musulman et lui donne sa fille en mariage.
  • La Chronique arabe de Gironville (Macau-Médoc), ou l’Orient rêvé d’un notable bordelais, Lodi-Martin Dufffour-Dubergier.
  • Sylvestre II, le pape aquitain qui connaissait les sciences arabes.
  • Guillaume IX de Poitiers, le duc-troubadour, et le monde arabo-musulman.
  • Saragosse/ Saraqusta : notre voisine islamque.
  • Le phare de Cordouan : une origine andalouse ?

IIe PARTIE : TRAVERSÉES

  • Un État occitan au Proche-Orient au temps des croisades : le comté de Tripoli.
  • Gabriel de Lavergne, comte de Guilleragues, « un gascon gourmand et plaisant » dans l’empire ottoman.
  • Jean-Hippolyte Michon, cet étonnant abbé charentais curieux de l’Orient et défenseur de « l’islam abrahamique ».
  • Abd el-Kader au Château de Pau : l’image de « l’ennemi de la France » reviitée.
  • La rencontre de Bordeaux, ou comment une jeune Française devint l’épouse d’un éminent dignitaire religieux d’Algérie et une figure de la confrérie Tidjane.
  • Jacques Berque : mémoires d’Orient en terre landaise.

IIIe PARTIE : GOURMANDISES MÊLEES.

  • La tourtière , ce gâteau du terroir gascon à l’allure orientale.
  • Les sucs de la grenade.
  • Le couscous gascon ou l’art du métissage culinaire.

CONCLUSION : CONNAISSANCE ET RECONNAISSANCE : « LA PROMESSE DU PONT ».

Christian Coulon est Professeur émérite à Sciences Po Bordeaux où il a enseigné la sociologie de l’Afrique et du monde musulman. Il a publié de nombreux ouvrages sur ces sujets. Il a aussi écrit plusieuts ouvrages sur les questions identitaires et les pratiques culturelles et alimentaires du Sud-Ouest. Dans cet ouvrage, il croise ses deux thèmes de prédilection.