AAC : Journées d’étude : “Le genre de la Frontière”, 26 et 27 novembre 2020, Web Séminaire — LIMITE : 01/09/2020

La frontière, en tant qu’objet d’étude, a fait émerger de nombreux travaux interdisciplinaires produisant de riches analyses des formes matérielles, sociales et discursives produites par le contrôle migratoire. Bien que la moitié des personnes qui les traversent soient des femmes, peu d’études ont intégré une perspective centrée sur les rapports sociaux de genre pour les analyser. Or, le genre est un outil d’analyse qui met en lumière différentes déclinaisons de la frontière au niveau social, culturel, économique, spatial, politique et juridique. Cette journée d’étude vise à porter l’attention aux ressorts genrés de la gouvernance des mobilités, sans pour autant
exclure les autres rapports de domination qui lui sont consubstantiels.

Pour comprendre ce que le genre peut apporter à l’étude des frontières, ce séminaire propose de rassembler doctorants, jeunes chercheurs.ses et chercheurs.ses internationaux dont les travaux interrogent de manière intersectionnelle les rapports sociaux de domination.

Les propositions de contributions peuvent aborder, notamment mais pas seulement, les thématiques suivantes :

  • Le contrôle migratoire aux frontières depuis une perspective genrée
  • Les formes genrées et racialisées de la violence aux frontières
  • Les expériences des femmes migrantes et l’articulation structures de domination/ capacité d’agir aux frontières internes et externes
  • Les formes de domination intersectionnelles aux frontières internes et externes
  • Frontières et politiques de la sexualité
  • Les régimes migratoires et d’asile au prisme du genre
  • Les formes d’inclusion différentielle et les dynamiques sexuées des frontières internes
  • Les questions méthodologiques et éthiques qui concernent la recherche auprès des personnes migrantes, et notamment des femmes et personnes LGBTQ.

Modalités de participation

GEMIFRO-FR-2

Télécharger le PDF