JOB : Postdoc du projet “L’accueil en question : les localités urbaines et rurales face aux migrations” (Localac), Pessac — LIMITE : 26/06/2020

Lieu de travail : Pessac
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 € et 3054 € brut mensuel selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le laboratoire Passages (UMR 5319), site de Pessac, lance un appel à candidature pour une recherche post-doctorale à mener au sein du projet « L’accueil en question : les localités urbaines et rurales face aux migrations » (Localac) financé par l’Institut Convergences Migrations. Ce projet interroge l’émergence, les formes et la diffusion de l’implication des municipalités dans l’accueil des migrants. Sur la base d’un recensement des initiatives existantes en Europe et ailleurs dans le monde il ambitionne de saisir la pluralité des engagements locaux, depuis l’implication informelle de municipalités isolées jusqu’à la constitution de réseaux de villes aux dimensions mondiales.

La recherche post-doctorale mise au recrutement vise à renforcer la dimension internationale du projet à la fois par une contribution à l’analyse des réseaux internationaux de localités accueillantes et par une enquête de terrain dans un pays autre que la France. Elle participera à alimenter et analyser la base de connaissance sur les réseaux de ville dans le monde en identifiant et documentant les nouvelles initiatives. En parallèle, le ou la chercheur.e effectuera un travail de terrain sur les villes « nodales », c’est-à-dire des villes à la croisée de différents réseaux de mobilisation. Une attention particulière sera accordée à leur rôle dans la diffusion des savoirs, modèles et discours d’un réseau à l’autre, et comment ces différents niveaux d’implication nourrissent les politiques mises en œuvre sur le terrain.

Activités

Le ou la chercheur.e recruté.e devra mener la recherche à travers notamment les taches suivantes :
– Contribution à l’élaboration d’un cadre d’analyse à partir d’un état des lieux des connaissances interdisciplinaires sur l’implication des acteurs locaux dans l’accueil des exilés ;
– Enquête qualitative à mener dans un pays autre que la France ;
– Contribution à un recensement et une cartographie des réseaux de villes mobilisés sur les questions de l’accueil ;
– Contribution à l’organisation d’une journée d’étude sur les localités dites « accueillantes » ;
– Valorisation scientifique : articles, communications.

Compétences

– Doctorat en sciences sociales (géographie, science politique, sociologie, anthropologie) ;
– Excellente maitrise théorique de la gouvernance locale des migrations et des réseaux de ville dites « accueillantes » ;
– Capacité à mener des enquêtes de terrain dans des délais brefs dans un pays autre que la France (notamment avec les compétences linguistiques requises) ;
– Capacité à utiliser les méthodes visuelles et/ou cartographiques.

Page de référence