CONF : “Religions et migrations transnationales (XIXe-XXe siècle)” — Université de Paris 1, Centre Panthéon, 26 septembre 2020

 

  • Journée d’étude de l’AFHRC
  • Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
  • 12 Place du Panthéon – Paris Ve
  • Salle 06, escalier M – Centre Panthéon

Présentation

Depuis vingt-cinq ans, la question migratoire est prégnante dans le discours politique et médiatique, suscitant débat, interrogation, mais aussi travaux scientifiques. Si les chercheurs ont investi ce champ d’étude, l’analyse des interactions du phénomène avec le religieux est plus récente, mais souligne la place centrale qu’a pu occuper la religion dans les processus migratoires – aux origines de la migration, comme support de celle-ci, comme ressource à la fois spirituelle et sociale pour les déplacés –, et les transformations du religieux qu’ils induisent. La réflexion historique sur les articulations entre religion et migration dans le cadre transnational est à même de compléter ces travaux des sociologues, anthropologues, géographes et théologiens. Aussi, l’AFHRC a choisi d’y consacrer sa journée d’étude annuelle. On considèrera les grands mouvements de population à l’époque contemporaine (XIXe – XXe s.), forcés ou volontaires, sans exclure l’exil ni les migrations plus ponctuelles. En s’intéressant au temps long, à l’espace global et à l’ensemble des religions, il s’agit de favoriser une réflexion thématique, méthodologique, comparative et transnationale, afin de poser des jalons dans un champ de recherche aujourd’hui particulièrement dynamique.

Informations pratiques

 

 

Programme

9h Accueil des participants par Isabelle Saint-Martin (présidente de l’AFHRC)

9h10 Introduction par Marie Levant (LabEx EHNE / Sorbonne Université )

9h30 Identités nationales et identités religieuses dans les migrations « de travail »

Henk Byls (Université Thomas More / KADOC-KU Leuven) : Maintenir une identité catholique et flamande : l’encadrement confessionnel des migrants belges en France (mil. XIXe-mil. XXe)

Elif Becan (Cetobac, IC Migrations) : La naturalisation des convertis et le marché du travail en Turquie pendant l’entre-deux- guerres

Table ronde : le cas italien

            Francesco Pongiluppi (Université de Turin), L’enseignement de la foi et de la nation dans l’éducation italienne à Istanbul

            Pierre-Louis Buzzi (Strasbourg), L’Opera Bonomelli en guerre. Le rapatriement des immigrés italiens en Italie (1914-1915)

Discussion & Pause-Café

 

11h30 Migrations contraintes et diplomaties confessionnelles

Barbara Lambauer (SIRICE) : Exodes orientaux et réseaux occidentaux : Juifs européens entre ancien et nouveau mondes

Nina Valbousquet (École française de Rome) : Le Saint-Siège face aux réfugiés juifs : Diplomatie religieuse et crise humanitaire (1933-1942)

Norig Neveu (CNRS, IREMAM) : Associations orthodoxes transfrontalières et réfugiés palestiniens : Réseaux culturels, éducatifs et religieux, Palestine/Jordanie, 1925-1970

Discussion

 

14h15 Action chrétienne, militance et migrations à l’échelle globale

Paul Airiau (Paris) : Une migration étudiante oubliée. Clercs catholiques et universités ecclésiastiques romaines, XIXe-XXIe siècles

Julie Picard (Université de Bordeaux) : Le religieux comme ressource pour mieux habiter la ville : le cas des migrants chrétiens africains, immobilisés au Caire (Égypte)

Blandine Chelini-Pont (Aix-Marseille Université), Alexis Artaud de la Ferrière (Portsmouth University) : Les Scalabriniens : congrégation religieuse ou ONG internationale ?

Discussion

 

16h Conclusion : intervention et témoignage de Didier Leschi (Président du conseil de direction de l’IESR, Directeur de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration)

 

16h30-17h45 : Assemblée générale de l’AFHRC