PUBLI : Alessandro Stanziani, Les métamorphoses du travail contraint. Une histoire globale XVIIIe-XIXe siècles, Presses de sciencesPo, 2020

Voir le site de l’éditeur

Résumé

L’ouvrage montre par son approche globale que l’histoire du travail forcé ne peut se comprendre qu’en relation avec celle du travail libre. Les deux aires ne cessent de se superposer et de se répondre pour écrire une seule et même histoire encore inachevée, celle d’une difficile émancipation.

Les récits de Conrad m’accompagnent depuis mon enfance. À cette époque, j’aimais surtout l’aventure, le bruit et le parfum de la mer. […] Je pensais avoir mis de côté Conrad jusqu’à ce que, il y a quelques années, un ami […] me dise : as-tu remarqué que tes terrains de recherche suivent à peu près les périples de Conrad ?

Le livre de l’historien Alessandro Stanziani ne parle pas des voyages de Joseph Conrad, mais des travailleurs et des asservis que l’écrivain polonais a côtoyés : les serfs de Russie, les salariés et les marins des empires français et britannique, les esclaves et les immigrés de l’océan Indien. Il s’achève au Congo, dans les violences extrêmes perpétrées contre les indigènes par des compagnies coloniales en quête effrénée de profits.

De la pensée des Lumières à l’évolution du droit et à la réalité des conditions de travail, Alessandro Stanziani montre par son approche globale que l’histoire du travail forcé ne peut se comprendre qu’en relation avec celle du travail libre. Les deux aires ne cessent de se superposer et de se répondre mutuellement pour écrire une seule et même histoire encore inachevée, celle d’une difficile émancipation.

Table des matières

Introduction
Travail libre et travail forcé : une seule et même histoire
Liberté et contrainte au travail : ruptures et continuités

Chapitre 1 – Le miroir russe
Servage et liberté dans la pensée russe et européenne (xviiie-xixe siècles)
Liberté et réformes : les débats en Russie
Une prison pour domestiquer les travailleurs : les frères Bentham et la Russie
Les « âmes mortes » prennent la parole
Affranchissements et mobilité sous le servage
Corvées ou redevances ?
Conclusion

Chapitre 2 – Une globalisation précoce : les marins 
Les marins français au xviiie siècle : l’héritage des galères et le recrutement
Les marins de Sa Majesté au xviiie siècle
Recrutement et formation des marins en France après les révolutions et l’abolition de la traite
Des exclusions persistantes : les marins étrangers et coloniaux
Les marins britanniques : une liberté toujours lointaine
Conclusion

Chapitre 3 – Qu’est-ce que le « travail libre » aux xviiie et xixe siècles ? 
Aux sources de la révolution industrielle : les Masters and Servants Acts
Contrôle et mise en discipline des pauvres
Les marchés du travail
Travailleurs et domestiques en France
Des normes pénales pour le travail
Conclusion

Chapitre 4 – Le mouvement abolitionniste au Royaume-Uni et en France  
L’abolitionnisme au Royaume-Uni
L’abolitionnisme dans la France du xviiie siècle
Révolutions et abolitionnisme
Le second mouvement abolitionniste au Royaume-Uni (1821-1843)
Restauration et abolitionnisme en France
Conclusion

Chapitre 5 – L’abolition en pratique (années 1830‑1860) : le cas des Mascareignes 
L’impact de l’abolition : une vue d’ensemble
L’essor de l’engagisme et de l’immigration indentured
Réseaux et recrutement des engagés à la Réunion
Les recrutements d’immigrés indentured à l’île Maurice
Droits et conditions des engagés
Quels droits pour les immigrés indentured de l’île Maurice ?
Conclusion

Chapitre 6 – Des abolitions en Russie et aux Amériques à la grande transformation
L’abolition du servage en Russie et ses conséquences
L’impact global de l’abolition de l’esclavage aux États-Unis
Migrations internationales et nouveau contrat de travail
Le nouveau contrat de travail et la naissance de la sécurité sociale en Europe occidentale
Conclusion

Chapitre 7 – Le coeur des ténèbres : violences impériales et État social 
La pénétration française en Afrique équatoriale
De l’esclavage au travail forcé
Conclusion

Conclusion
Capitalisme et coercition
Profits et coercition
Résistances
La grande transformation

Postface – Sources, langues et histoire globale du travail