Bienvenue au ciné-club de l’Institut Convergences Migrations ! #6

Le 7 octobre prochain, l’Institut Convergences Migrations retrouvera les salles de cinéma.avec son festival « Images de migrations : des films et des chercheurs » proposera de nouvelles rencontres entre les chercheurs et le public devant les grands écrans. En attendant, voici la sixième séance de son Ciné- Club consacrée au film de Chloé Tisserand, philosophe, fellow de l’Institut.

A noter que Chloé Tisserand participera au festival le dimanche 11 octobre à l’Alhambra à Calais lors d’une rencontre-projection consacrée à la “Fabrique de l’image par les chercheurs”.

La durée pendant laquelle les liens de visionnage demeurent actifs n’est pas dépendante de l’Institut Convergences Migrations.

A propos du film

La construction dans le chaos

C’est beau et c’est moche!” a partagé une spectatrice à l’avant-première des Soignants de l’exil à l’Alhambra à Calais. Beau : cet élan de vie qu’ont les soignants auprès des exilés. Moche : la répétition d’une même histoire depuis les années 1990, celle des personnes déconsidérées qui tentent une traversée dangereuse vers l’Angleterre. A la permanence d’accès aux soins de santé, les professionnels de santé réceptionnent ces blessés de la frontière et mesurent sans cesse l’absurdité des murs et des barbelés.

Comment donner à voir cela dans un lieu protégé par le secret médical et sans heurter quiconque ? J’ai pensé : il faut rester discret de sorte à ce qu’on oublie notre présence, j’avais tort. Marie-Laure Lainé, cheffe opératrice , a choisi une grosse caméra FS7 couplée d’un ingénieur de son, Régis Gauvin. On ne passait pas inaperçu dans l’étroit couloir de la PASS et c’était la solution : montrer que nous étions là afin que personne ne se sente trahi. Au montage, Richard Poisson a utilisé des procédés techniques pour conserver l’anonymat. Notre intrusion dans ce lieu a aussi été adoucie par la sensibilité des voix de cette chorale lilloise de copines, les Ch’titmøulkich, compositrices de la bande son.

Chloé Tisserand, fellow de l’Institut Convergences Migrations

Voir le film