Evangeline Masson Diez : « Éprouver l’hospitalité privée : l’accueil chez soi du jeune exilé isolé »

Crédit : Elodie Perriot.

Evangeline Masson Diez est doctorante à l’École doctorale Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes (ED SHS-PE), Université de Strasbourg.

Elle bénéficie d’une bourse de fin de thèse de l’Institut Convergences Migrations depuis la rentrée 2019.

Directeur de thèse : Smaïn Laacher

Sujet de thèse : « Éprouver l’hospitalité privée : l’accueil chez soi du jeune exilé isolé »

Cette thèse se concentre sur les pratiques d’hébergement privé de jeunes étrangers non reconnus mineurs par l’aide sociale à l’enfance, en marge des formes plus contractualisées et institutionnalisées de l’hospitalité privée.

Accueillir l’autre bouleverse et questionne les coordinatrices et les hébergeuses, majoritairement primo-engagées. Comment l’engagement, vécu comme une épreuve, définit-il un nouveau rapport à soi, à l’autre et au politique  ?

Les deux thématiques principales de mon travail sont donc d’une part l’hospitalité et l’engagement solidaire et d’autre part la perception des mineurs étrangers isolés par leurs aidants donc ce que l’étranger en situation de vulnérabilité et de fragilité révèle et réveille chez l’hôte accueillant.

Evangeline Masson Diez est rattachée aux départements POLICY et INTEGER.

Projet de thèse