Mercredi 16 septembre 2020 — Journée d’étude : “Approches postcoloniales aux études migratoires”

HORAIRES ET LIEU : 9h30-18h ; Campus Condorcet – Centre de colloques, auditorium 150, 1 place du Front populaire, Aubervilliers.(M12 Front Populaire)

COORDINATION : Michel Agier, Sara Casella-Colombeau, Stefan le Courant.

INSCRIPTION : La participation à cette journée d’étude est ouverte aux personnes qui ne sont pas affiliées à l’ICM. Nous vous demandons pour des questions d’organisation de vous inscrire en remplissant le formulaire suivant.

PRESENTATION

Nous avons pensé le format de cette journée d’étude à l’intersection entre une organisation classique de conférence et un atelier de lecture et d’interrogation réflexive. L’objectif est à la fois de transmettre des connaissances et d’encourager les fellows à adopter une approche réflexive sur leurs propres pratiques de recherche et les conduire à formuler les raisons pour lesquelles ils et elles se servent de ce cadre épistémologique ou non et quels en sont les effets. Nous proposons aux intervenant·e·s de faire une présentation de 30 minutes suivie d’une courte discussion. Puis nous prévoyons deux larges temps de débat (en fin de matinée et fin d’après-midi) qui porteront sur plusieurs points : la présentation elle-même, mais également la discussion de textes que les intervenant·e·s nous recommanderont et un exercice réflexif de la part des participant·e·s qui le souhaitent.

PROGRAMME :

logo téléchargement-PDF

Télécharger le programme

10h-13h

Audrey Celestine (Ceraps-Université de Lille – Institut universitaire de France) : « “Décolonisation improbable” et migration organisée : le BUMIDOM comme point d’entrée à l’analyse des sociétés antillaises après la départementalisation »

Courte discussion de 15 minutes

Nora El Qadim (Cresppa-LabTop – Université Paris 8) : « Approches décentrées, approches post coloniales : ce que les réflexions disciplinaires peuvent apporter aux études migratoires »

Courte discussion de 15 minutes

11h30 Pause-café
Discussion générale
14h30 – 17h30

Emmanuel Blanchard (Cesdip-Université de Versailles-Saint-Quentin — Sciences Po Saint-Germain-en-Laye) : « Continuités et legs coloniaux dans la police des étrangers : les enjeux de la localisation de la colonialité du pouvoir »

Courte discussion de 15 minutes

Elsa Tyszler – (Cresppa-Gtm – Projet GBV-MIG) : « Colonialité des violences aux frontières. Approfondir l’étude du contrôle migratoire autour de Ceuta et Melilla »

Courte discussion de 15 minutes

16h Pause-café
Discussion générale