Vendredi 9 octobre 2020 — Festival images de migrations

Soumaya

Réalisé par Waheed Khan et Ubaydah Abu-Usayd
France, 2020, 1h43, fiction, VF, Yaara distribution
Avec Soraya Hachoumi, Sonya Mellah, Sarah Perriez
Centre de Colloques, Campus Condorcet, Aubervilliers, 18h
En présence du réalisateur, de Patrick Simon socio-démographe et de Chris Beauchemin démographe
Inscription : https://docs.google.com/forms/d/1F0g5YZdKKP79Mr3PyozjjLo8dq_4jR-o4DhNipqlyWQ/viewform?edit_requested=true

France, 2015. L’état d’urgence est décrété après les attentats du 13 novembre. En un mois, 2700 perquisitions ont lieu, notamment au sein de familles de confession musulmane.
Le film raconte l’histoire de Soumaya cadre dans une société de transport depuis quatorze ans et qui apprend qu’elle est licenciée du jour au lendemain. 

Cette rencontre débat est proposée par l’Institut national des études démographiques (Ined) en partenariat avec l’Institut Convergences Migrations.

La figure de l’immigré dans le cinéma français depuis les années 70 — Conférence illustrée

Centre de Colloques, Campus Condorcet, Aubervilliers, 19h
Inscription : https://docs.google.com/forms/d/1A2W8IlbEnhoGb2nEWAadUsWyTXq9QTpoCRcstlOZ-s4/viewform?edit_requested=true

Depuis plus de 50 ans, la « question de l’immigration » nourrit l’univers du cinéma français. Témoin des enjeux de son temps, le septième art offre des mises en scène de la diversité qui permettent de suivre l’évolution du statut de l’immigré des années 70 à nos jours.
Réalisateurs français, étrangers ou issus de l’immigration ont progressivement façonné des personnages incontournables dont les traits apparaissent de moins en moins stéréotypés. Mais de grands acteurs comme Omar Sy, Frédéric Chau ou Roschdy Zem peuvent-ils désormais jouer tous les rôles ?

Au fil de séquences tirées de films qui ont rythmé l’évolution de la représentation de l’immigré sur les écrans en France, Yvan Gastaut, historien, et Hélène Le Bail, politiste, s’interrogent sur l’éventualité d’un retournement des stéréotypes raciaux.
En présence de Frédéric Chau, acteur issu d’une famille de réfugiés sino-cambodgiens qui a grandi à Paris et en Seine Saint Denis. Il est devenu célèbre grâce à son rôle dans Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? et a co-écrit le film Made in China dont il est l’acteur principal.

Monsieur et Madame Zhang

Réalisé par Olivier Jobard et Fanny Tondre
France, 2012, documentaire,  52 min, VOSTF
Cinéma Cin’Hoche, Bagnolet, 20h30
En présence de Juan Du et de Ya-Han Chuang, sociologues

Il y a en France environ un demi-million de Chinois, dont 60 000 vivent dans la clandestinité. Arrivés avec l’espoir de faire fortune, leur destin n’est pas celui dont ils rêvaient. Certains se demandent aujourd’hui s’ils doivent prendre le chemin du retour. À travers l’histoire des Zhang et celle de toute une communauté, se dessine peu à peu un regard nouveau sur les migrations de ces dernières années.

Green Boys

Réalisé par Ariane Doublet
France, 2019, documentaire, 1h21, VF
Cinéma Le Trianon, Romainville, 20h30
En présence de Julie Fromentin, géographe

Green Boys pourrait être un « Petit Prince » du millénaire de l’exil. Alhassane, 17 ans, a quitté la Guinée et arrive seul en France après un éprouvant périple. Accueilli dans un village en Normandie, il rencontre Louka, 13 ans. Entre les deux garçons une amitié naît et s’invente jour après jour. Ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les unit. Durant l’été, ils construisent une cabane sur la falaise qui surplombe la mer. Comme une zone de liberté, elle sera un lieu secret de l’enfance et le refuge des blessures.

l Mio Corpo / Avant-première

Réalisé par Michele Pennetta
Suisse-Italie, 2020, 1h20, fiction, VOSTF
Cinéma L’Escurial, Paris, 20h30
En présence du réalisateur et de Lamia Missaoui, sociologue.

Oscar récupère de la ferraille pour son père qui la vend. Il passe sa vie dans des déchetteries sauvages. Aux antipodes, juste à côté, il y a Stanley. Il nettoie l’église contre une hospitalité monnayée, il ramasse les fruits, mène les troupeaux, tout ce qui peut occuper son corps venu d’ailleurs. Entre Oscar, le petit Sicilien, et Stanley, le Nigérian, rien de commun en apparence. Sauf le sentiment d’être jeté au monde, de subir le même refus, la même vague écrasante de choix faits par d’autres.

Piazza Vittorio / Inédit

Réalisé par Abel Ferrara
Italie, 2018, 1h22, documentaire, VOSTFR,
Minerva Pictures
Avec Willem Dafoe
♦ Cinéma Alhambra, Calais
En présence d’Audran Aulanier, philosophe
♦ Centre de Colloques, Campus Condorcet, Aubervilliers, 20h45
En présence de Camille Schmoll, géographe.
Inscriptions :  https://docs.google.com/forms/d/17mPNFIhjNdCGUwXiJQ_BLuyHcXciVNxb77AQ_K1QDC0/viewform?edit_requested=true

Située au cœur du quartier populaire de l’Esquilin en plein centre de Rome, la Piazza Vittorio est un lieu extrêmement vivant. Après avoir accueilli de nombreuses migrations roms, asiatiques, nord africaines, indiennes… elle est aussi devenue le point de chute des réfugiés dans la capitale italienne. Abel Ferrara en tire un portrait en forme de kaléidoscope, dont la justesse se révèle à mesure qu’il se dessine devant nos yeux. Willem Dafoe, acteur fétiche de Ferrara, y a élu domicile.

Site du festival : http://icmigrations.fr/festivalimagesmigrations/
Grille : http://icmigrations.fr/festivalimage…/grille-du-programme/
Infos pratiques et inscriptions : http://icmigrations.fr/festivalimage…/grille-du-programme/