Consortium

Les membres du consortium fondateur de l’IC Migrations se caractérisent par leur grande complémentarité :

4 UMR réputées dans le domaine des migrations se sont jointes au projet sous le statut de partenaires associés :

  • Migrinter (Université de Poitiers)
  • l’Urmis (IRD, Université de Nice, Paris-Diderot)
  • deux unités de Sciences Po : CEE (Centre d’études européennes) et le CERI (Centre d’études et de recherches internationales).

En attendant l’ouverture du Campus Condorcet en 2019-2020, entre Paris et Aubervilliers, le siège de l’IC Migrations est hébergé par le Collège de France, auprès de la chaire « Migrations et sociétés » et par l’UMR 7192 PROCLAC (« Proche-Orient—Caucase : langues, archéologie, cultures ») .

Le Campus Condorcet ouvrira en 2019-2020. Il rassemblera plus de 50 laboratoires issus des partenaires. S’il sera un lieu d’ancrage fort pour l’IC Migrations, ce critère ne sera pas exclusif. L’équipe de coordination rejoindra le campus avec les coordinateurs scientifiques des départements. Le Campus sera un lieu de réunions et d’échanges, il focalisera l’activité de recherche sans la monopoliser.

Le bénéfice sera mutuel. Le campus apportera à l’IC les bienfaits du rapprochement physique et inter-partenaires. En retour, l’IC lui apportera deux nouveautés : un volet de recherches en liaison avec les sciences de la vie, via la participation de l’Inserm et de l’IRD, et l’organisation d’un partenariat avec l’environnement local sur une thématique essentielle pour ce territoire.

Cette partie de la région Île-de-France est l’une des plus denses du pays en apport migratoire et l’IC Migrations en tiendra compte. Outre un conseil scientifique, un « conseil citoyen » permettra aux représentant locaux d’être représentés (ville d’Aubervilliers, ville de Paris, communauté de Plaine-Commune, Conseil départemental de Seine-Saint-Denis), ainsi que le monde associatif, les enseignants, les acteurs de la formation permanente, les entreprises locales, le monde hospitalo-universitaire.