De facto n°6 | Avr. 2019

6 | Avril 2019

La société française et la construction du « problème musulman »

Cette sixième édition de De facto ne parle pas tant des musulmans ou de leur religion que de la société dans laquelle ils vivent. La société française particulièrement, où les débats sur la laïcité se cristallisent souvent sur la supposée incompatibilité de l’islam avec la République. Les chercheur.e.s qui travaillent sur l’islam et sur les crispations et fantasmes que suscite cette minorité, vivent aussi les tensions que ce sujet « sensible » provoque. Montrer la réalité dans toute sa complexité n’est pas chose aisée pour Christophe Bertossi qui observe la transformation de la figure de « l’O.S. à vie » d’Abdelmalek Sayad par celle du travailleur « musulman » dans les syndicats. Lila Belkacem et ses collègues de l’Université Paris Créteil reviennent sur l’interdiction des journées d’études « Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation » en 2017. Pour que la couverture médiatique sur l’islam et les musulmans devienne moins anxiogène et caricaturale, l’IC Migrations a organisé sa première rencontre presse-recherche en collaboration avec plusieurs collectifs de chercheurs. Juliette Galonnier revient sur ce dialogue très intéressant entre les deux professions et notre revue de presse présente les grandes enquêtes sur les migrations du mois de mars. Patrick Simon décrypte les projections chiffrées de l’augmentation de la population musulmane à l’horizon 2050. Claudia Polledri nous amène en Italie avec l’ouvrage Hidden Islam du photographe Nicolò Degiorgis sur les lieux improbables du culte musulman. Tous nos articles sont republiables gratuitement dans vos médias.

Sur le terrain

Les médias parlent des migrations

Revue de presse mensuelle