Désinfox-Migrations

Les initiatives de "désinfox" et de lutte contre les fake news se multiplient dans de nombreux médias et traquent les infox dans tous les domaines.

Désinfox-migrations souhaite débusquer et répondre aux infox dans le domaine sensible des questions migratoires et d'intégration des immigrés, à un moment où la manipulation des faits migratoires devient un enjeu majeur dans les démocraties notamment en Europe.

Sa particularité est d'être une initiative collective de personnes issues de la société civile.

Télécharger notre plaquette

Désinfox-Migrations est un collectif de citoyens aux parcours variés (chercheurs, professionnels du secteur public investis dans le domaine des migrations, journalistes). Cette équipe de bénévoles engagés est associée depuis septembre 2018 à l’Institut Convergences Migrations, dont l'une des missions vise le débat public, et elle bénéficie d’un accompagnement par l’association Vox Public.

Ce projet a été conçu au premier semestre 2018 et présenté à une dizaine d’associations du secteur des migrations et des solidarités, d’institutions et de médias qui lui ont réservé un excellent accueil et ont aidé à son élaboration.

Une quinzaine de fellows de l’ICM ont rejoint le collectif depuis décembre 2018.

Le projet continue à se « co-construire » avec eux.

Le projet consiste à organiser un circuit court entre des chercheurs, des experts  et des journalistes pour contribuer à contrer les infox et les présentations caricaturales sur les sujets migration/intégration.

Il repose sur les choix suivants :

  • s'appuyer sur les faits et des sources vérifiées pour contrer les infox ;
  • s'adresser aux 40% de français (les « ambivalents » selon les spécialistes de l’opinion) qui cherchent à se faire une opinion et sont eux-mêmes partagés entre plusieurs attitudes vis-à-vis des étrangers et des immigrés ;
  • ne pas adopter un positionnement ni un ton militant ;
  • les actions de désinfox portent essentiellement sur les propos écrits ou oraux tenus dans les médias par des responsables politiques de toutes orientations politiques, compte tenu du poids de leurs paroles dans l’opinion.

Notre dispositif opérationnel s’organise autour de trois grandes fonctions :

  • la veille pour repérer les diverses infox diffusées via les médias et les réseaux sociaux (Twitter principalement), en utilisant des outils de syndication et d’alerte de l’actualité ;
  • la rédaction des désinfox, sous deux formats courts : un article de 15 lignes et une version très courte de type « tweet » (280 caractères).
  • la diffusion de l’article de 15 lignes sur la présente page internet du site de l’ICM, et de la version tweet sur le compte Twitter de Désinfox-Migrations.

Une plateforme collective de communication et d’échange sur Slack permet d'échanger entre les membres du collectif qui comprend :

  • une taskforce composée de 6 personnes, chargée d’assurer la mise en œuvre du dispositif ;
  • une équipe de 15 veilleurs/rédacteurs (pour l’instant les fellows de l’ICM essentiellement).

Depuis le 17 janvier 2019, Désinfox-Migrations est entré dans une phase d’expérimentation, afin de tester et d’assurer notre capacité à produire des désinfox de qualité, et de manière réactive.

La phase opérationnelle de diffusion effective des désinfox commencera en avril.