Bienvenue dans De facto

Numéro en cours

La migration des mineurs a pris les dimensions d’une véritable crise ces dernières années. Les « mineurs non accompagnés » (MNA) — migrants de moins de 18 ans, originaires de pays hors de l’Union européenne et qui se trouvent sur le territoire français sans la protection de leurs parents — représentaient 2 555 enfants accueillis à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) en 2012, et 17 022 en 2018. Ces chiffres, en termes absolus, demeurent modestes comparés à la population française, ou même aux flux migratoires. C’est bien à une « crise de l’accueil » que l’on est confronté, mettant à l’épreuve les dispositifs ordinaires de prise en charge. Alors que l’Institut des Migrations initie une recherche en partenariat avec le Conseil Départemental de la Seine Saint-Denis, ce numéro de De Facto offre une vision générale du parcours des jeunes en migration, entre défiance et protection.

 

 

Tribunes

Nos articles republiés