Narguesse Keyhani

Postdoctorante à l’Institut des Migrations, coordinatrice scientifique du département INTEGER/Intégration-discrimination

Postdoctoral researcher at the Institut Convergences Migrations, scientific coordinator of the department INTEGER/Intégration-discrimination

Contact : narguesse.keyhani(at)icmigrations.fr

Narguesse Keyhani est l’auteure d’une thèse sur la catégorie des « relations interculturelles » dont elle a retracé l’émergence dans les sciences sociales françaises et analysé la mise en œuvre dans l’action publique.

Elle a depuis participé à plusieurs enquêtes collectives sur le racisme et les discriminations : dans le monde du travail d’abord, puis à travers leur traitement policier et judiciaire. 

Elle a récemment publié : « Agir sur l’opinion. Socio-histoire d’un répertoire d’action antiraciste » dans Terrains & Travaux et « La fabrique d’un collectif judiciaire. La mobilisation des cheminots marocains contre les discriminations à la SNCF » (avec V.-A.Chappe) dans La Revue française de science politique.

Plus d’infos sur sa page personnelle

Narguesse Keyhani’s PhD thesis focused on the “intercultural relations” : she traced the emergence of this category in French social sciences and analyzed its implementation in public policy.

She then participated in several collective research on racism and discrimination : first on affairs occuring on the workplace, then through their judicial and police treatment. 

She recently published : “Affecting public opinion. A socio-history of an antiracist repertoire” in Terrains & Travaux and (with V.-A.Chappe): “The making of a judicial collective. The mobilization of Moroccan railway workers against discrimination at the SNCF (France)” in Revue française de science politique.

More informations

Projet : « Les contractuels marocains de la SNCF et la mobilisation de la 2ème génération pour leurs droits »

Thèmes de recherche : Immigration de travail, discrimination liées à l’origine, minorités, mobilisations contre les discriminations. Les recherches se sont poursuivies autour de deux directions :1/ avancement de l’enquête sur les familles de cheminots marocains discriminés de la SNCF : prise de contacts et travail bibliographique ; 2/ co-organisation du colloque « Racisme et sexisme en procès » à l’Université Paris Nanterre-GIP Justice (12/2018) et présentation de deux communications ; intervention dans trois séminaires de recherche ; co-coordonition d’un numéro spécial pour la revue en ligne Métropolitiques ; collaborations avec le Défenseur des Droits et le GIS-GESTES.