Migrations et Recherche

La « crise des réfugiés », qui a éclaté en août 2015, a servi de révélateur. Elle a manifesté les divisions profondes de l’Union européenne ; elle a également souligné la dispersion des recherches menées en France sur les migrations. Si cette crise soulève des interrogations nouvelles, elle a aussi réactivé des questions plus anciennes. L’IC Migrations souhaite développer une approche renouvelée de ces questions et leur offrir un espace de réflexion et de débat.

L’IC Migrations est ainsi porté par trois ambitions, visant à développer une recherche plus globale sur les migrations :

  • adopter une approche intégrée ;
  • associer sciences humaines et sciences sociales aux sciences de la santé ;
  • adopter une approche critique et réflexive de la migration.

À cette fin, l’IC Migrations entend promouvoir une approche scientifique qui ouvre potentiellement le champ de la recherche à toutes les formes de migrations internationales :

  • sur tous les continents, Sud-Nord, Sud-Sud, Nord-Nord, Est-Ouest, etc. ;
  • à toutes époques, de la préhistoire à nos jours ;
  • en confrontant la circulation des hommes et celle des idées, des biens, des pratiques… ;
  • en liant, si nécessaire, SHS et sciences de la santé, avec une attention particulière pour la santé publique et l’épidémiologie.

L’IC Migrations se propose de transcender les divisions habituelles de la recherche, en abordant tous les motifs de migration (refuge, travail, famille, études, santé, retraite…), du triple point de vue des pays d’origine, de transit et de destination, en liant circulation et peuplement. L’ambition est de retenir le meilleur des courants de recherche qui se sont succédés depuis des décennies (assimilation studies, ethnic studies, subaltern studies, transnational studies), sans entretenir de controverse stérile à l’heure où la montée des populismes et des fake news exige de faire front commun pour développer un savoir solide sur les migrations.

L’IC Migrations veille à animer la recherche à travers 5 départements thématiques et 1 département de la formation qui rassemblent des chercheurs issus de toutes disciplines et de tous les partenaires. Grâce à la dynamique lancée par ces départements, des projets de recherche originaux qui réunissent disciplines, thématiques et institutions jusqu’ici séparées verront le jour.

L’IC Migrations est organisé sur une base individuelle, permettant aux chercheurs de tout laboratoire de recherche dépendant d’un des partenaires institutionnels du projet, de s’affilier et de participer à ses activités.

Le projet comporte l’engagement de concevoir et de mettre en œuvre une formation originale de niveau Master en « sciences des migrations ». L’apport original de l’Institut convergences Migrations est de de réunir les offres riches mais dispersées de ses partenaires, dans une combinaison cohérente, complétée par une formation en santé publique et en méthodes quantitatives.