COTIDIES

← Retour à la page précédente

Conditions de Travail
des Immigrés et Descendants d’Immigrés Et Santé en France

Membres du projet:

  • François-Xavier Devetter (CLERSE, Université de Lille)
  • Anne Gosselin (Institut Convergences Migrations, ERES, IPLESP Inserm 1136, responsable scientifique)
  • Inès Malroux (Institut Convergences Migrations, CNRS)
  • Maria Melchior (ERES, IPLESP, Inserm 1136)
  • Sarah Memmi (DARES)
  • Julie Pannetier (Université Paris Nanterre, CRESPPA-GTM)
  • Nicolas Sandret (CHI Créteil)
  • Emmanuel Valat (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, ERUDITE, DARES)

Résumé du projet:

Les immigrés et descendants d’immigrés représentent en France 20% de la population et occupent une position moins favorable sur le marché du travail qui pourrait les surexposer aux risques psychosociaux (RPS). Pourtant le lien entre santé mentale et travail dans cette population a été peu explorée en France.

Les objectifs de ce projet sont de i) décrire les conditions de travail, RPS et santé mentale chez les immigrés et descendants d’immigrés et mesurer une surexposition éventuelle à certains risques par rapport à la population générale, ii) analyser certains mécanismes spécifiques d’exposition aux RPS au travail tels que le déclassement professionnel et la discrimination au travail et iii) examiner un possible impact différencié du chômage parmi la population immigrée par rapport à la population non immigrée.

Ce projet s’appuie sur des méthodes quantitatives avec une exploitation des données de l’enquête CT-RPS 2016. Le projet durera 12 mois à compter du 1er trimestre 2020.

La recherche permettra d’apporter des connaissances nouvelles sur le lien entre santé mentale et travail chez les personnes précaires et de mettre en évidence, parmi les immigrés et descendants d’immigrés, des facteurs d’exposition à des risques psychosociaux et à une dégradation de la santé mentale.

 

Vidéos du workshop “Conditions de travail, risques psychosociaux et santé des immigrés et descendants d’immigrés : perspectives pluridisciplinaires et internationales”, 14 octobre 2019

Workshop soutenu par le GIS Gestes, la DARES et l’Institut Convergences Migrations

Comité d’organisation: Diane Desprat (DREES), Anne Gosselin (Institut Convergences Migrations), Sarah Memmi (DARES)

Introduction de la journée

Anne Gosselin, Chercheure en santé publique, Institut Convergences Migrations, ERES IPLESP Inserm 1136

Sarah Memmi, Chargée d’études à la Dares, département conditions de travail et santé

Introduction de la Session 1 « Travail émotionnel et santé »

Diane Desprat, Chargée de mission à la Mission de la Recherche (DREES)

Conditions de travail et risques psychosociaux des salariés étrangers

Nicolas Sandret, Médecin, attaché à la consultation de pathologies professionnelles du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil

Les immigrés dans les emplois du nettoyage

François-Xavier Devetter, MCF en économie, Clersé, Lille, CNRS

Introduction de la Session 2 « Déclassement professionnel et santé »

Anne Gosselin, Chercheure en santé publique, Institut Convergences Migrations, ERES IPLESP Inserm 1136

Educational mismatch and health status among foreign-born workers in Sweden

Andrea Dunlavy, Chercheure en sociologie, Centre for Health Equity Studies within the Department of Public Health Sciences, Stockholm University

Enjeux méthodologiques de l’étude du déclassement professionnel des immigrés en lien avec la santé : un exemple dans le cas des immigrés d’Afrique subsaharienne à partir de l’enquête PARCOURS

Margot Annequin, Ingénieure de recherche COALITION PLUS

Introduction de la Session 3 « Discrimination et santé »

Sarah Memmi, Chargée d’études à la Dares, département conditions de travail et santé

L’insertion des immigrés et des descendants d’immigrés dans l’emploi en France

Emmanuel Valat, MCF en Economie à l’Université Paris-Est Marne la Vallée, ERUDITE

Santé des migrants en France : l’effet des discriminations liées à l’origine et au sexe

Marguerite Cognet, MCF en Sociologie, Université Paris Diderot, URMIS, Fellow de l’Institut Convergences Migrations

Clôture de la journée

Thomas Coutrot, économiste, chef du département conditions de travail et santé à la Dares