Sciences/Société

L’articulation science/société, que s’est donné pour mission l’Institut des Migrations, repose sur une mise en dialogue du travail du scientifique, de celui de l’acteur du territoire, et de l’expérience des habitants.

Cette articulation s’appuie sur l’installation de l’Institut sur le Campus Condorcet en Seine-Saint-Denis, qui permettra  de construire des passerelles entre les 280 fellows  issus de multiples disciplines et les agents des collectivités, les responsables de lieux culturels, les personnels des centres sociaux et de santé, les enseignants, les bénévoles des associations locales, etc., du Nord-Est parisien.

L’institut s’attache également à construire des liens avec les réseaux et les structures d’ambition nationale afin de toucher l’ensemble du territoire.

À la rencontre des habitants

L’Institut s'associe aux acteurs du territoire pour créer une programmation culturelle et de rencontres à destination des habitants et des chercheurs. La politique culturelle et notamment la création contemporaine est, en effet, un des atouts du Nord-Est parisien. La Seine-Saint-Denis compte une forte densité de théâtres (trois centres dramatiques nationaux, une scène nationale, des théâtres municipaux, etc.) et des salles de cinéma (23 salles associatives ou municipales). Ces équipements sont situés au cœur de territoires très largement ouverts aux migrations. Tant en terme de fréquentation que de programmation, ils n’échappent pas aux problématiques d’inclusion sociale et ethnique.

À la rencontre des territoires

L’Institut propose aux fellows, aux membres du Conseil des territoires et aux acteurs du territoire des visites exploratoires du Nord-Est parisien. Le principe de ces visites est dans un premier temps, de donner à voir et à comprendre un objet se rapportant aux migrations. Le cimetière musulman à Bobigny, le hub chinois de l’importation de textile en Europe à Aubervilliers, le site des Grands Voisins à Paris, le foyer du Centenaire à Montreuil sont des destinations possibles de ces visites. L'objectif est de faire dialoguer l'ensemble des points de vue et de les mutualiser afin de déboucher sur des pistes de travail commun.