Mémoires et patrimonialisations des migrations — Annuel, EHESS, Paris

Organisatrices

  • Michèle Baus­sant, chargée de recherche au CNRS, ISP
  • Marina Chau­liac, anthro­po­logue au ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), chercheure au IIAC-LACI
  • Irène Dos Santos, chargée de recherche au CNRS, URMIS, chercheure asso­ciée au IIAC/​LACI et Centro em Rede de Inves­ti­gaçao em Antropologia (Lisbonne)
  • Catherine Perron, chargée de recherche, Sciences Po, CERI
  • Évelyne Ribert, chargée de recherche au CNRS, IIAC-LACI

Périodicité et lieu

  • 3e jeudi du mois de 13 h à 17 h du 15 novembre 2018 au 20 juin 2019.
  • Lieu : EHESS, salle AS1_​24, 54 bd Raspail 75006 Paris).
  • Les séances des 21 février, 21 mars, 18 avril et 16 mai 2019 auront lieu de 13 h à 15 h à l’EHESS en salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Présentation

Depuis 2010, le sémi­naire « Mémoires et patri­mo­ni­al­i­sa­tions des migra­tions » développe une réflexion théorique et empirique sur les artic­u­la­tions entre mémoires singulières des migra­tions, mémoires collec­tives et patri­mo­ni­al­i­sa­tions. Cette année, il portera sur deux thèmes :

  1. les patri­moines dits « communs », définis comme les arte­facts matériels appar­tenant à l’histoire culturelle d’une popu­la­tion, que celle-ci a laissé derrière elle à la suite d’une migra­tion – générale­ment forcée – ou d’un crime de masse /​géno­cide, et dont d’autres se retrou­vent déposi­taires. Nous inter­rogerons les actions insti­tu­tion­nelles et les initia­tives alter­na­tives, notam­ment artis­tiques visant à la produc­tion d’un commun, à partir de ce patri­moine culturel (re)découvert, réin­tégré et repensé comme national et partagé dans des espaces sociaux où les popu­la­tions concernées ne sont plus ou peu présentes.
  2. les liens entre accueil des migrants, mémoires des migra­tions et rapports au passé. Il s’agit d’interroger le rôle des expéri­ences passées, liées aux déplace­ments, et la place de la connais­sance de l’histoire des migra­tions dans les représen­ta­tions et les réac­tions actuelles, indi­vidu­elles et collec­tives, face à l’arrivée des migrants. Inverse­ment, dans quelle mesure les nouvelles formes de migra­tions ont-elles un impact sur les représen­ta­tions des passés migra­toires ? La récep­tion des initia­tives mémorielles et patri­mo­ni­ales, les liens entre public, artistes ou plus large­ment acteurs culturels et chercheurs, notam­ment autour des films, feront ici l’objet d’une atten­tion particulière

Programme

15 novembre 2018 : (13h-17h) (EHESS, salle AS1_​24, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Intro­duc­tion générale 
  • Isabelle Renard, (cheffe du service des collec­tions et des expo­si­tions au Musée national de l’his­toire de l’immigration) et Anne-Laure FLACELIERE, (chargée de l’Etude et du Développe­ment de la collec­tion au MAC VAL, Musée d’art contem­po­rain du Val-de-Marne) : « Persona grata : lorsque l’art contem­po­rain inter­roge l’hospitalité ».

En lien avec l’exposition au musée national de l’immigration : http://​www​.histoire​-immi​gra​tion​.fr/​p​e​r​s​o​n​a​-grata

20 décembre 2018 : (13h-17h) (EHESS, salle AS1_​24, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Jeremie Dres : (graphiste, illus­tra­teur et auteur de « Si je t’oublie Alexan­drie », Steinkis, 2018) :  « Entre quête et enquête : de Varsovie à Alexan­drie, retran­scrire les héritages famil­iaux par la BD »
  • Jennifer Bidet (CERLIS et Univer­sité Paris Descartes) : « Les mobil­ités sociales en migra­tion au prisme des vacances au bled : de l’écri­ture académique à l’adap­ta­tion en bandes dess­inées » avec Singeon (sous réserve) (Illus­tra­teur et auteur de bande-dess­inée, co-auteur avec Jennifer Bidet de Vacances au bled, coll Socio­rama, 2018)

Jeudi 17 janvier 2019 : (13h-17h) (EHESS, salle AS1_​24, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Katja Hrobat Virloget (Univer­sity of Primorska Faculty of Human­i­ties, Slovenia) : « At Home but Foreigners. Silenced memo­ries on « Istrian exodus » from ex-Yugoslavia »
  • Catherine Perron (CERI) : » « Du patri­moine alle­mand perdu à la suite de « la fuite et l’ex­pul­sion » d’Eu­rope centrale et orien­tale au patri­moine commun européen. Rhétorique et pratiques »».

Jeudi 21 février 2019 : (13 h à 15 h) (EHESS, salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Isabelle Coutant (IRIS, CNRS) : « Ce que les « migrants » réveil­lent en nous : histoires croisées. Retour sur l’oc­cu­pa­tion d’un ex-lycée par des migrants dans le nord-est parisien à l’été 2015 »

Jeudi 21 mars 2019 : (13 h à 15 h) (EHESS, salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Séance ouverte aux travaux des étudiants

Jeudi 18 avril 2019 : (13 h à 15 h) (EHESS, salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Michèle Baus­sant(ISP, CNRS) : « Raisonner à travers la référence au passé, penser le refuge : le cas des espaces israélo-palestiniens »

Jeudi 16 mai 2019 : (13 h à 15 h) (EHESS, salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Olivette Otele (Bath Spa Univer­sity, Grande Bretagne) : « Mémoire d’empire et histoire engagée dans la Grande Bretagne post-Brexit »

Jeudi 14 juin 2019 : (13 h à 17 h) (EHESS, salle A07_​51, 54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Yvan Gastaut (URMIS, Univer­sité Sophia Antipolis, Nice) : « Le rapport au passé dans les représen­ta­tions de l’im­mi­gra­tion en France »
  • Conclu­sion