Allocations doctorales et de fin de thèse (rentrée 2019)—LIMITE : 2 mai 2019

Pour ce premier appel, l’IC Migrations propose :
  • 4 contrats doctoraux de 3 ans
  • 2 contrats de fin de thèse d’un an
à de jeunes chercheur.e.s inscrivant leurs travaux dans les champs de l’IC Migrations.

Calendrier

  • Date de lance­ment : 29 mars 2019
  • Date limite de dépôt des dossiers : 2 mai 2019, minuit
  • Eval­u­a­tion et sélec­tion des candi­dats retenus à l’oral :
    entre le 2 mai et le 3 juin 2019
  • Entre­tiens oraux et délibéra­tion finale : 8 juillet 2019

Soumis­sion des candi­da­tures sous docu­ment unique au format pdf, au nom du/​de la candidat.e par mail à l’adresse : allocdoc2019@​icmigrations.​fr

Demandes d’informations : info@​icmigrations.​fr

Documents à télécharger

Contexte et programmation scientifique

L’Institut Convergences Migrations

L’Institut Conver­gences Migra­tions est un projet financé dans le cadre des Investisse­ments d’avenir pour une durée de 8 ans, de septembre 2017 à décembre 2025. Il est coor­donné par le CNRS, et il réunit 8 parte­naires insti­tu­tion­nels : le CNRS, l’EHESS, l’EPHE, l’Ined, l’Inserm, l’IRD, l’Université Paris 1 et le Collège de France. L’IC Migra­tions entend remédier à la disper­sion actuelle des forces de recherche dans le domaine des migra­tions en tirant parti de leur concen­tra­tion à termes sur le campus Condorcet. Le projet a pour missions d’animer la recherche et d’impulser des projets de recherche orig­inaux, visant à réunir des disci­plines, des théma­tiques et des insti­tu­tions trop souvent séparées.

L’IC Migra­tions souhaite favoriser la produc­tion de recherches nouvelles croisant les disci­plines et les angles d’approches sur la ques­tion des migra­tions. Il est porté par trois ambi­tions, visant à développer une recherche plus globale sur les migrations :

  • adopter une approche inté­grée des migrations ;
  • associer sciences humaines et sciences sociales aux sciences de la santé ;
  • adopter une approche critique et réflexive de la migration.

Les axes théma­tiques d’intérêt pour l’IC Migra­tions ont été définis comme suit :

Départe­ment Prin­ci­paux axes
DYNAMICS Dynamiques démo­graphiques, économiques et envi­ron­nemen­tales des migra­tions ; méth­odes empiriques et modéli­sa­tion théorique ; bases de données sur les migra­tions et les dias­poras ; migra­tions, mondi­al­i­sa­tion et développement.
GLOBAL Proto­his­toire et histoire des mouve­ments de popu­la­tion ; mobil­ités et circu­la­tions des biens et des personnes dans l’histoire ; trans­ferts économiques, marchands, scien­tifiques, culturels et artis­tiques ; histoire globale, transna­tionale ou connectée ; mémoire et patri­moine de l’immigration
HEALTH Santé et bien-être ; comporte­ments et préven­tion ; accès aux soins, droit et santé, inégal­ités, vulnéra­bilité ; déter­mi­nants de santé chez les immi­grés et les descen­dants d’immigrés ; éthique et poli­tique de soins ; action human­i­taire et inter­ven­tions d’urgence en recherche médi­cale et sociale ; résilience
INTEGER Processus d’intégration, de ségré­ga­tion et de discrim­i­na­tion ; poli­tiques d’intégration et de lutte contre les discrim­i­na­tions ; dynamiques d’appartenance nationale ou ethnique, forma­tion des minorités ; caté­gories statis­tiques et caté­gories administrative
POLICY Poli­tiques et straté­gies migra­toires ; lieux de la migra­tion, poli­tiques de la ville et muta­tions urbaines ; disposi­tifs human­i­taires, droit d’asile, conven­tions inter­na­tionales, droit de la nation­alité ; débats et contro­verses sur l’immigration et l’asile

Par ailleurs, en septembre 2018, les départe­ments théma­tiques de l’IC Migra­tions ont rendu public une série d’axes de travail qui perme­t­tent de rassem­bler les fellows.

Consulter les axes sur le site de l’IC Migra­tions à : https://​www​.icmi​gra​tions​.cnrs​.fr/​r​e​c​h​erche/

Attentes sur les candidatures et points d’attention

  • Pour cet appel à candi­da­tures, les travaux qui promeu­vent l’interdisciplinarité et le croise­ment des disci­plines seront parti­c­ulière­ment appréciés.
  • La construc­tion du projet de thèse se fera avec le/​la directeur.trice ou le/​la co-directeur.trice de thèse pressenti.e. Il veillera à s’inscrire dans les axes de l’I Migra­tions, tout en s’inscrivant dans les champs de recherche du labo­ra­toire d’accueil.
  • On entend par co-Directeur.trice de thèse, toute personne qui n’assume pas la respon­s­abilité péda­gogique vis-à-vis de l’école doctorale (ED) mais s’engage à partager la respon­s­abilité de la direc­tion scien­tifique du projet doctoral avec le/​la directeur.trice de thèse. Les pratiques et la règle­men­ta­tion de chaque ED s’appliquent quant à la possi­bilité d’adjoindre des co-directeurs.trices de thèse.
  • Le présent appel vise à attribuer des contrats de travail. La sélec­tion d’un.e candidat dans le cadre de cet appel ne lui assure en aucune manière un finance­ment pour sa recherche. L’obtention des finance­ments néces­saires à la réal­i­sa­tion de la recherche relève de la respon­s­abilité des candidat.e.s et de leurs encadrant.e.s. La fais­abilité du projet de thèse fait partie des critères d’évaluation du projet.

Critères d’éligibilité pour candidat.e.s et directeur/​trice

Eligibilité du/​de la directeur.trice

  • Le/​la directeur.trice ou le/​la co-directeur.trice de thèse doit être fellow de l’Institut Conver­gences Migra­tions, et en capacité de super­viser des thèses.
  • L’Ecole Doctorale d’inscription est celle dont dépend le/​la directeur.trice de thèse.
  • L’allocation doctorale ne pourra être gérée que par un des sept parte­naires de l’IC Migra­tions[1], par le biais du labo­ra­toire d’accueil de/​de la doctorant.e.
  • Le/​la dictecteur/trice.e peut relever de toute école doctorale. L’IC Migra­tions ne priv­ilégie aucune ED particulière.

Liste des chercheurs fellows de l’IC Migra­tions : www​.icmi​gra​tions​.fr/​c​h​e​r​cheurs

Eligibilité du candidat pour une allocation de trois ans

  • Etre titu­laire de, ou préparer durant l’année univer­si­taire en cours (2018–2019), un Master (M2) ou diplôme équiv­a­lent donnant droit à s’inscrire dans une univer­sité française ou étrangère en doctorat en co-tutelle de thèse, dans le champ des migrations.
  • Etre inscrit.e.s en doctorat pour la première fois dans un étab­lisse­ment univer­si­taire français ou étranger en co-tutelle de thèse à la rentrée univer­si­taire 2019–2020.
  • Aucun critère d’âge ni de nation­alité n’est exigé.

Eligibilité du/​de la candidat.e pour une allocation de fin de thèse

  • Etre inscrit.e en quatrième année de thèse dans la même école doctorale que les trois années précédentes.
  • Pouvoir fournir un avis d’un comité de suivi de thèse quant à l’avancement de la thèse sur les 3 premières années.

Points d’attention

  • Les étudiant.e.s devront par ailleurs répondre aux critères de l’ED à laquelle ils/​elles candi­da­tent. Les étudiant.e.s doivent s’informer des critères spéci­fiques de l’Ecole Doctorale qu’ils/elles visent.
  • Les candidat.e.s titu­laires d’un poste d’enseignement/poste perma­nent autre de la fonc­tion publique ne pour­ront béné­ficier de contrat doctoral que dans le cadre d’une mise en disponi­bilité, et non d’un détachement.
  • Les allo­ca­tions doctor­ales pren­nent la forme d’un contrat à durée déter­minée d’une période de 36 mois pour les étudiant.e.s qui s’inscriront en 1ère année de thèse ou de 12 mois pour les contrats de fin de thèse. Le salaire mensuel net de base est de 1 421 € minimum.
  • La date de début de contrat est le 1er septembre ou le 1er octobre 2019.

Pour toute ques­tion sur l’éligibilité des (co)-directeurs.trices ou des candidat.e.s, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe de l’IC Migra­tions : info@​icmigrations.​fr

Dossier de candidature

Les dossiers de candi­da­tures pour­ront être soumis en français ou en anglais. Ils seront envoyés au format pdf inti­tulé du nom et prénom du/​de la candidat.e à l’adresse : allocdoc2019@​icmigrations.​fr

  • Les dossiers reçus après la date limite du 2 mai ne seront pas examinés.
  • Les dossiers incom­plets ne seront pas examinés.
  • Les dossiers ne respec­tant pas les limites de pages ne seront pas examinés.
  • Les annexes ne sont pas autorisées.

Pour les candidat.e.s aux allocations doctorales de 3 ans

  • Le dossier de candi­da­ture joint (Alloc­Doc20019-36mois). Ce docu­ment sera signé par le/​la candidat.e. Il comprend également :
  • Un avis signé du/​de la directeur.trice de thèse presseneti.e, sur la qualité et la fais­abilité du projet de thèse proposé, et si possible sur a qualité et l’état d’avancement du mémoire de master 2 (2 pages maximum) ;
  • Un avis signé du/​de la co-directeur/trice de thèse, le cas échéant, sur la qualité et la fais­abilité du projet de thèse proposé, et si possible sur a qualité et l’état d’avancement du mémoire de master 2 (2 pages maximum) ;
  • Un avis signé du/​de la directeur.trice du labo­ra­toire d’accueil (1 page maximum).
  • Une lettre de candi­da­ture et de moti­va­tion (1 page),
  • Un CV précisant le titre exact des mémoires de Master 2 et Master 1, ainsi que les encad­rants de ces mémoires (2 pages maximum),
  • Le relevé de notes de M1, et le relevé de notes de M2 (si disponibles).
  • Un résumé du projet de thèse (15 lignes),
  • Un projet de thèse (5 pages maximum, bibli­ogra­phie sélec­tive comprise), présen­tant les sections suivantes :
  1. la prob­lé­ma­tique développée et le contexte de la recherche sur le sujet,
  2. les objec­tifs et hypothèses de recherche,
  3. la méthodologie envis­agée (sources, données, corpus et méth­odes appliquées à leur traitement…),
  4. les résul­tats attendus,
  5. le calen­drier prévisionnel.

Pour les candidats aux allocations de fin de thèse

  • Le dossier de candi­da­ture joint (Alloc­Doc2019-find­e­these). Ce docu­ment sera signé par le/​la candidat.e. Il comprend également : 
    • Un avis signé du/​de la directeur.trice de thèse actuel.le, sur la qualité et l’état d’avancement de la thèse et l’achèvement de la thèse en 12 mois (2 pages maximum) ;
    • Un avis signé du/​de la co-directeur/trice de thèse, le cas échéant, sur la qualité et l’état d’avancement de la thèse et l’achèvement de la thèse en 12 mois (2 pages maximum) ;
    • Un avis signé du/​de la directeur.trice du labo­ra­toire d’accueil (1 page maximum).
  • Une lettre de candi­da­ture et de moti­va­tion (1 page),
  • Un CV (2 pages maximum)
  • Un résumé du projet de thèse (15 lignes)
  • Le projet de thèse présen­tant son avance­ment (maximum 5 pages bibli­ogra­phie sélec­tive comprise), selon les sections suivantes :
  1. la prob­lé­ma­tique développée et le contexte de la recherche sur le sujet,
  2. les objec­tifs et hypothèses de recherche
  3. la méthodologie (sources, données, corpus et méth­odes appliquées à leur traitement)
  4. les résul­tats,
  5. un bilan sur l’avancée de la thèse et une présen­ta­tion du plan de thèse, et un calen­drier prévi­sionnel précis de la rédaction.
  • L’avis du comité de suivi de thèse quant à l’avancement de la thèse.

Modalités de candidatures

Les dossiers devront être transmis à l’IC Migra­tions par les candidat.e.s, dans un docu­ment .pdf unique inti­tulé à leur nom et prénom, à l’adresse : allocdoc2019@​icmigrations.​fr

Critères et modalités de sélection

Critères d’évaluation des candidatures

Les dossiers des candidat.e.s seront évalués sur la base des critères suivants :

  • Qualité du parcours du/​de la candidat.e
  • Qualité de l’encadrement
  • Qualité scien­tifique de la propo­si­tion, clarté des hypothèses de recherche
  • Orig­i­nalité de la propo­si­tion par rapport à l’état de l’art
  • Inter­dis­ci­pli­narité dans le traite­ment du sujet
  • Fais­abilité de la thèse en 3 ans

A qualité équiv­a­lente, deux des allo­ca­tions seront attribuées à des étudiant.e.s issus du master Migra­tions à partir de 2020.

Modalités d’évaluation

Les dossiers feront l’objet d’une pré-sélec­tion. Les candidat.e.s retenu.e.s seront invités à une audi­tion le 8 juillet 2019. Les résul­tats de la pré-sélec­tion seront commu­niqués le 4 juin.

Les candi­dats retenus à l’oral seront informés immé­di­ate­ment après la réunion.

Les candi­dats retenus à l’issue de la phase d’audition seront informés au plus tard le 12 juillet 2019.

Mise en place des allocations doctorales

La mise en place du contrat doctoral est subor­donnée à :

  • l’obtention du master 2 par le/​la candidat.e. Le diplôme et le relevé de notes final de M2 seront remis dès que possible.
  • l’inscription effec­tive en doctorat. Les démarches néces­saires à l’admission en doctorat sont à la charge du/​de la candidat.e.

Les crédits seront versés au labo­ra­toire accueil­lant le/​la doctorant.e qui sera chargé de la mise en œuvre du contrat de travail. L’IC Migra­tions apportera le coût total brut chargé de l’allocation, selon les grilles de l’organisme gestion­naire du labo­ra­toire d’accueil.

[1] CNRS, EHESS, EPHE, Ined, Inserm, IRD, Univer­sité Paris 1.