Bienvenue au ciné-​club de l’Institut Convergences Migrations ! #5

En atten­dant la reprise de ses programmes habituels avec les salles de cinéma, l’Institut Convergences Migrations vous propose son ciné-​club en ligne, en prolonge­ment du cycle  « Migrations : des films et des chercheurs ». Partons à la (re)découverte de films d’hier et d’aujourd’hui : récits d’exil et de fron­tières, mais aussi d’amour et d’hospitalité.

Cette séance esti­vale traverse l’Atlantique en compagnie de Beppo, The Italian. Réalisé en 1915 par Reginald Barker, ce film muet est conservé par la Bibliothèque du Congrès améri­cain. Pour une facilité de vision­nement, il peut être téléchargé.

La durée pendant laquelle les liens de vision­nage demeurent actifs n’est pas dépen­dante de l’Institut Convergences Migrations.

A propos du film

The Italian retrace l’histoire de Beppo, pauvre gondo­lier de Venise, épris d’Annette cour­tisée par un riche marc­hand. Le père d’Annette donne un an à Beppo pour faire ses preuves ; il pourra alors épouser sa fille. Beppo décide alors de tenter sa chance aux Etats-​Unis et débarque à New-​York (avec vue sur la statue de la Liberté). La dureté de la vie et la tragédie qui va s’y dérouler tein­teront de noir les espoirs de l’ancien gondo­lier amoureux…

En 1915, en pleine vague migra­toire ital­i­enne aux Etats-​Unis, le film a été tourné dans les décors naturels de la petite Italie de San Francisco et du quartier de Venice à Los Angeles. Il met au grand jour les condi­tions de vie misérables de ces migrants, tout en s’appuyant sur des stéréo­types culturels qui leur sont attachés. George Beban, l’acteur jouant Beppo, a gagné sa notoriété en se spécial­isant d’abord dans l’interprétation de person­nages français puis de l’immigré italien. D’ascendance irlandaise et croate, ne parlant pas un mot d’italien, il aurait peaufiné son rôle en obser­vant des travailleurs ital­iens employés sur un chantier à New-York.

En 1991, The Italian entre dans le Registre national des films constitué par la Bibliothèque du Congrès améri­cain. Ce registre rassemble des œuvres à d’importance « culturelle, esthé­tique ou historique » et qui « reflè­tent ce que nous sommes comme peuple et comme nation ».

Judith Marcou

Voir le film