Pourquoi l’enquête statistique Trajectoires et Origines est-elle au centre d’une polémique lors de son lancement en 2007 ?

Patrick Simon, sociodémographe

L’enquête Trajectoires et Origines (TeO) est imaginée au milieu des années 2000 par les chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (Ined), en collaboration avec l’Insee, pour mesurer le processus d’intégration, les discriminations et le racisme subis dans toutes les situations de la vie sociale. Un des coordinateurs de TeO revient sur la polémique qui entoura le lancement de l’enquête en 2007.

L’auteur

Patrick Simon est socio-démo­graphe, directeur de recherche à l’Ined et directeur du départe­ment Integer à l’Institut Conver­gences Migrations.

Citer cet article

Patrick Simon, « Pourquoi l’en­quête statis­tique Trajec­toires et Orig­ines est-elle au centre d’une polémique lors de son lance­ment en 2007 ? », Catherine Guil­yardi (dir.), Dossier « Comment l’enquête Trajec­toires et Orig­ines a changé la donne sur les statis­tiques ethniques en France », De facto [En ligne], 21 | Août 2020, mis en ligne le 31 août 2020. Réal­i­sa­tion : Catherine Guil­yardi. URL : https://​www​.icmi​gra​tions​.cnrs​.fr/​2​0​2​0​/​0​8​/​2​8​/​d​e​f​a​c​to-021 – 02/

Republication

De facto est mis à dispo­si­tion selon les termes de la Licence Creative Commons Attri­bu­tion-No deriv­a­tive 4.0 Inter­na­tional (CC BY-ND 4.0). Vous êtes libres de repub­lier gratu­ite­ment cet article en ligne ou sur papier, en respec­tant ces recom­man­da­tions. N’éditez pas l’article, mentionnez l’auteur et précisez que cet article a été publié par De facto | Institut Conver­gences Migra­tions. Demandez le embed code de l’ar­ticle à defacto@icmigrations.fr